Eglise paroissiale Saint-Materne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Genre du destinataire

De catholiques

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Materne

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Materne

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Neubois ; rue de l'Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Villé

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l')

Références cadastrales

1986 01

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1858

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Atzenhoffer Bernard (commanditaire)

Description historique

Avant la construction de l'actuelle église paroissiale Saint-Materne, Neubois ne possédait aucun édifice religieux. Du Moyen Âge à 1803, les fidèles dépendaient de Neuve-Eglise, puis à partir de cette date de celle de Dieffenbach-au-Val. Il semblerait que les différents qui opposèrent les habitants de ce village avec ceux des deux communes voisines, donnèrent naissance au 19e siècle à la volonté de construire leur propre lieu de culte. Les curés Wohlfromm (curé de 1839 à 1850) puis Bentz (curé de 1852 à 1879) organisèrent les premières collectes. D'après des travaux historiques (Nartz) , l'église fut construite en 1858 (date portée sur la base de la statue du pignon) sous la direction du curé de La Vancelle Bernard Atzenhoffer. L'annexe de Neubois fut érigée en paroisse par un décret daté du 27 décembre 1862. Le premier curé fut Edouard Mertian (curé de 1861 à 1863) , son successeur Charles Wetterwald (curé de 1863 à 1876) consacra l'église à saint Materne. Parcelle non bâtie sur le cadastre de 1818.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

Eglise de plan régulier à une nef plafonnée à quatre travées de fenêtres, un chevet rétréci à pans coupés. Le faîte de la nef supporte un campanile.

Commentaires d'usage régional

Campanile,chevet à pans coupés

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM67015164, IM67015162, IM67015163

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Haegel Olivier, Wehr Marie-Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31