Eglise paroissiale Saint-Jacques

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Genre du destinataire

De catholiques

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Jacques

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Jacques

Localisation

Localisation

Alsace ; Bas-Rhin (67) ; Thanvillé ; rue Saint-Jacques

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Villé

Adresse de l'édifice

Saint-Jacques (rue)

Références cadastrales

1992 06

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 18e siècle, 4e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1719, 1784

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Coquefontaine Marie Agnès de (commanditaire), Sprentz François Michel (commanditaire), Gonant (commanditaire), Lort de Saint-Victor Charles Frédéric de (commanditaire)

Description historique

L'historique de cette église paroissiale dédiée à Saint-Jacques est imparfaitement connu. Une église primitive se serait dressée au même endroit et aurait été la chapelle d'un prieuré appartenant à l'abbaye de Moyen-Moutier. L'église fut une annexe de la paroisse de Saint-Pierre-Bois, puis de celle de Neuve-Eglise. Le 23 février 1716, Thanvillé fut érigé en paroisse à la demande de son seigneur Marie Agnès de Cocquefontaine. Dans son état actuel, elle semble dater de deux périodes distinctes de construction. Le choeur fut érigé ou agrandi sous la direction du curé François Michel Sprentz en 1719 (date portée sur la chaîne d'angle du choeur) et financé par M. A. de Coquefontaine pour un montant de 362 livres. La nef et la tour-porche furent édifiées entre 1780 et 1784, sous la direction du curé Gonant et de Charles Frédéric Lort de Saint-Victor (une inscription commémorative, partiellement illisible, est gravée sur une pierre de la chaîne d'angle sud de la nef). D'après des travaux historiques, l'architecte d'arrondissement Antoine Ringeisen (1811-1889) y fit des réparations en 1848. Le dallage intérieur ainsi que les dalles funéraires des seigneurs inhumés dans le choeur furent supprimés en 1868. L'intérieur du choeur fut restauré en 1880, puis la totalité de l'église en 1896, entre 1928 et 1936, et en 1975-1976. Une nouvelle sacristie fut ajoutée en 1932. Le cimetière fut agrandi une première fois en 1866, puis une seconde fois en 1950.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit

Commentaire descriptif de l'édifice

Eglise construite en moellons de grès enduits, composée d'une tour-porche hors-oeuvre, d'une nef plafonnée à deux travées de fenêtres, d'un choeur plafonné à une travée de fenêtres et à chevet plat. Chaînes d'angle harpées.

Commentaires d'usage régional

Tour porche,chaîne d'angle harpée

Protection

Référence aux objets conservés

IM67014793, IM67013550, IM67014796, IM67014804, IM67014803, IM67013549, IM67014812, IM67013546, IM67014811, IM67014794, IM67014801, IM67014802, IM67014813, IM67013545, IM67013547, IM67014791, IM67014792, IM67014800, IM67014814, IM67014795, IM67014797, IM67013548, IM67014798, IM67014799, IM67017268

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Haegel Olivier, Wehr Marie-Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31