Château fort de Bildstein, ou Bildstein lorrain

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort

Appelation d'usage

Château de Bildstein, ou Bildstein lorrain

Titre courant

Château fort de Bildstein, ou Bildstein lorrain

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Urbeis

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Villé

Lieu-dit

Bildstein

Références cadastrales

1991 16/TA

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 12e siècle (?) ; 3e quart 13e siècle ; limite 14e siècle 15e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le château fort de Bildstein, également appelé le Bildstein lorrain afin de le différencier du château homonyme de Riquewihr (canton de Kaysersberg) est construit sur un éperon rocheux. Il permettait de surveiller l'importante voie de communication entre l'Alsace et la Lorraine qui passait par le col d'Urbeis. D'après Biller et Metz, le donjon daterait de la fin du 12e siècle, tandis que le logis seigneurial du 3e quart du 13e siècle. La première mention historique se situe entre 1205 et 1232. Un chevalier Burkart de Bildstein est mentionné entre 1256 et 1273, mais on ignore s'il fut le seigneur ou simplement le bailli du château. A une date indéterminée de ce même siècle, il appartint aux Habsbourg. En 1310, il est déjà divisé en deux, le fief appartenant aux Habsbourg, à l'évêque de Strasbourg et au margrave de Bade. A partir de ce moment là, vont se succéder différents seigneurs. Il a été endommagé lors du siège de 1477 par la ville de Strasbourg. Il semblerait qu'il était ruiné dès 1543. En 1815 la famille de Choiseul-Meuse le vend à un particulier. En 1885, il est la propriété d'un dénommé Humbert demeurant à Lalaye. L'Etat l'acquiert en 1885 ou en 1886. Il a été classé Monument historique le 6 décembre 1898 puis le 16 février 1930. Il semblerait que le château servit longtemps de carrière, l'église d'Urbeis fut ainsi édifiée avec des pierres en provenant. Une citerne a été découverte en 1964. Une opération de consolidation des ruines fut entreprise durant l'hiver 1995.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie ; grès

Commentaire descriptif de l'édifice

Le château fort est bâti sur un éperon gréseux large d'environ 20 m à l'ouest et long de 60 m, orienté d'est en ouest, à une altitude de 599 m. On accède au château par l'ouest, où un passage taillé longe (d'est en ouest) l'éperon rocheux. L'entrée se fait par la porte est donnant directement dans le logis seigneurial. Celui était composé de caves en rez-de-chaussée et au moins d'un étage. Puis une seconde porte menenait à la basse cour, dans l'angle nord-est de laquelle se dresse le donjon de plan carré.

Commentaires d'usage régional

Donjon

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1898/12/06 : classé MH ; 1930/02/16 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

1930 : arrêté dans J. O.

Intérêt de l'édifice

À signaler ; à étudier

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Haegel Olivier ; Wehr Marie-Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31