Tannerie, actuellement maison

Désignation

Dénomination

Tannerie

Destinations successives et actuelle

Maison

Titre courant

Tannerie, actuellement maison

Localisation

Localisation

Alsace 67 Woerth

Aire d'étude

Woerth

Adresse

Moulin (rue du) 12

Référence cadastrale

1983 03-1

Milieu d'implantation

En ville

Parties non étud

Cour, séchoir à peaux

Historique

Datation des campagnes principales de construction

1er quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle

Datation en années

1718, 1805

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Les bâtiments de la tannerie et le logis ont probablement été élevés en 1805 par Jacob Trautmann, selon une inscription relevée sur un pilier se trouvant dans un des bâtiments (non retrouvé lors de la campagne d'inventaire, mais publié dans l'Annuaire de Wissembourg en 1912). Le bâtiment accolé au logis porte la date 1718 et faisait donc partie de l'édifice précédent. Dans la cour, placé dans l'angle entre les deux ateliers, un encadrement de porte est rapporté, gravé de la date 1538. La tannerie fondée par les Trautmann fut rachetée par Albert Altorffer, qui dut la revendre en 1891 après avoir fait faillite. Les bâtiments et la roue du moulin à tan furent conservés, mais très remaniés lors de l'occupation par la quincaillerie Trautmann, au début du 20e siècle. Actuellement seul le logis est utilisé.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

Maçonnerie, bois, pan de bois, enduit partiel

Vaisseau et étage

1 étage carré

Commentaire description

Le logis, en maçonnerie avec chaînes d'angle droites, comprend un étage carré couvert d'un toit à croupes. Fenêtres en arc segmentaire, avec appuis moulurés. Porte avec fenêtre en dessus-de-porte. Corniche en bois mouluré. Le bâtiment accolé sur son élévation postérieure est en maçonnerie et pan de bois crépi ; porte en arc brisé, avec chanfrein, datée 1718. Escalier vers l'étage en bois, hors-oeuvre. Le grand bâtiment longeant la Sauer à l'ouest abritait les fosses et les séchoirs à peau ; il est en maçonnerie et pan de bois, l'étage étant percé de nombreuses baies accolées. Au rez-de-chaussée des poteaux en bois sur base en grès portent les poutres du plafond (un seul est intact). Le bâtiment en équerre servait de réserve à tan et d'atelier pour la fabrication de pains de tan (ou Lohkaes) utilisés comme combustible. A l'arrière de ce bâtiment un petit canal actionnait une roue métallique toujours en place. Cet atelier, très remanié a conservé son mur-pignon en pan de bois. Dans l'angle formé par ces deux bâtiments, un linteau de chambranle mouluré a été remployé : la date 1538 gravée sur le linteau est surmontée de moulures de baguettes entrecroisées. Portes charretière et piétonne à piédroits de grès appareillés, à amortissements galbés.

Typologie

Baie en arc segmentaire,fenêtre en dessus-de-porte,porte en arc brisé,chambranle mouluré,chaîne d'angle

Etat de conservation

Restauré

Références documentaires

Date d'enquête

1999

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe, Raimbault Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dossier

Dossier individuel

Dossier adresse

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31