Château fort de Hohenbourg

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort

Appelation d'usage

Château de Hohenbourg

Titre courant

Château fort de Hohenbourg

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Wingen

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Wissembourg

Lieu-dit

Schlossberg

Références cadastrales

1988 D2

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Puits, citerne, porte

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 12e siècle (?), 15e siècle, 16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1578

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Les Puller (issus des Fleckenstein) apparaissent en 1236 ; ils se disent, à partir de 1262, Puller de Hohenbourg. Le château primitif date probablement de la fin du 12e siècle (selon T. Biller). Il en subsiste sans doute une partie du mur d'enceinte, la partie inférieure excavée du logis nord (actuel dépôt lapidaire) , une pièce creusée dans le rocher, avec porte en plein cintre, et le puits. Le château fut modernisé entre 1420 et 1440, par Wirich II le vieux. Après la mort du dernier des Puller de Hohenbourg, en 1482, le château passa par héritage aux Sickingen. Au début du 16e siècle, François de Sickingen le modernisa et construisit les barbacanes ; le château, partiellement détruit en 1523, fut relevé de ses ruines en 1542, par François Conrad de Sickingen ; la porte de la tourelle est datée de 1578 (d'autres travaux étaient attestés par des millésimes disparus). Abandonné pendant la guerre de Trente Ans, le château fut détruit par Montclar, en 1680. Lors de travaux, en 1879-1880, de nombreux éléments d'architecture sculptés, gothiques et Renaissance, avec millésimes et armes des Sickingen, furent découverts et exposés au château ; ils ont pratiquement tous été volés, mais sont partiellement visibles sur des photographies anciennes.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès

Commentaire descriptif de l'édifice

Château semi-troglodytique, situé sur le sommet le plus haut des Vosges du nord, sur un rocher en grès comportant, côté est, une sorte de piton (approximativement carré) avec 2 murs (sud et ouest) appareillés, une haute enceinte avec cour intérieure et logis seigneuriaux, une cour nord, une barbacane en U, casematée (au nord-ouest) , une 2e barbacane, basse cour et fossé, au sud. Accès au château, depuis les lices, par deux portes (autrefois à pont-levis) côtés nord et sud de la barbacane casematée ; dans celle-ci, chambre de tir avec canonnières et porte vers la cour nord ; à l'extérieur (mur sud) , écu des Sickingen. Dans la cour nord, trace des communs et écuries (anneaux d'attache des chevaux, taillés dans le rocher). Porte Renaissance vers la cour intérieure avec chambranle sculpté (écu des Sickingen, ceps de vigne, couple en buste, tête d'homme et de fou). Le long du rocher en piton, escaliers droits ; sur la plate-forme aucun vestige de maçonnerie, mais silo (?) creusé dans le rocher. Cour intérieure avec enceinte pentagonale, érigée en pierres à bosses ; vestiges (côté nord) d'un logis médiéval (dépôt lapidaire) avec traces de voûte au-dessus du niveau actuel ; au pied du rocher en piton, puits taillé dans le rocher avec voûte maçonnée, ancrages et trace arrondie d'une roue d'écureuil ; citerne reliée au puits par un passage ; dans la paroi côté sud, pièce troglodytique avec porte en plein cintre et petite baie ; dans l'angle avec l'enceinte, vestige d'un escalier en vis ; contre l'enceinte, au sud, vestiges du logis seigneurial avec fragment de voûte d'ogives, tourelle d'escalier (à limon hélicoïdal et porte datée 1578 avec écu des Sickingen) et pièce avec petite baie en plein cintre, coussièges et porte incomplète (pièce supposée être, selon certains auteurs, une chapelle).

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Décor Renaissance, couple en buste, tête d'homme et de fou, ceps de vigne avec grappes de raisin, armoiries des Sickingen

Commentaires d'usage régional

Porte en plein-cintre,tourelle d'escalier,tête d'homme,chambranle sculpté,baie en plein-cintre

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1898/12/06 : classé MH ; 1930/02/16 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

1930 : confirmation du classement dans le J. O.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Parent Brigitte, Fritsch Emmanuel

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Troglodytique ; château troglodytique ; Alsace ; habitation troglodytique ; domestique

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31

1/53
château fort de Hohenbourg
château fort de Hohenbourg
© Région Alsace - Inventaire général
Voir la notice image