Château

Désignation

Dénomination

Château

Destinations successives et actuelle

Maison

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Alsace 67 Froeschwiller

Aire d'étude

Woerth

Adresse

Principale (rue) 21

Référence cadastrale

1991 01

Milieu d'implantation

En village

Parties non étud

Cour, jardin, remise, étable à chevaux

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e moitié 19e siècle

Datation en années

1891

Commentaire historique

La famille Eckbrecht de Durckheim tenait en fief de l'évêque de Strasbourg le village de Froeschwiller depuis le 14e siècle. Ils y possédaient un château, connu par deux dessins de la 1ère moitié du 19e siècle, par Straus-Durckheim. Ce château accolé à l'église du village était constitué d'un corps principal flanqué de deux tours et de dépendances accessibles par une porte dans un corps de passage. A l'arrière un jardin et un parc. Vers 1850, le château fut racheté par un cousin des Durckheim-Montmartin, Ferdinand de Durckheim, alors préfet du Haut-Rhin, qui le fit reconstruire. C'était alors une grande villa rectangulaire, avec un balcon sur le mur-gouttereau, porté par des piliers. Son fils, Albert, le fit à nouveau transformer et agrandir en 1890, par l'architecte allemand Gabriel von (?) Seidl, de Munich. Il y fit ajouter un important toit brisé, avec lucarnes à frontons et une tour couverte d'un belvédère ; un second bâtiment d'habitation fut élevé à ses côtés, réuni au bâtiment principal par un passage à l'étage, porté par un arc surbaissé. Les dépendances portent les armoiries de la famille de Durckheim et la date 1891. La propriété passa à sa femme, Eugénie Haniel, remariée au comte de Holnstein. Le château fut vendu à ses propriétaires actuels après la seconde guerre mondiale.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

Grès, moellon, enduit

Vaisseau et étage

Sous-sol, 1 étage carré

Commentaire description

Bâtiment principal avec sous-sol et un étage carré ; fenêtres avec frontons sculptés, balcon avec grille en fer forgé ; grande tour latérale octogonale, chaque pan étant percé d'une fenêtre ; une tourelle d'escalier lui est accolée. La partie supérieure est plus réduite en surface, couverte d'une petite flèche. Bâtiment secondaire couvert d'un toit à croupes, avec un avant-corps cintré sur le parc. Loge de portier à l'entrée ; porte cochère avec grille en fer forgé très ouvragée : sur les vantaux, deux médaillons aux initiales d'Albert de Durckheim et de sa femme Eugénie Haniel ; au-dessus arc orné de volutes, de rosaces et de fleurs. Grande dépendance sur la rue du Parc, le corps antérieur haut de trois niveaux de fenêtres.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, ferronnerie

Typologie

Tourelle d'escalier

Protection

Date protection

2009/09/29 : classé MH

Références documentaires

Date d'enquête

1999

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe, Raimbault Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dossier

Dossier individuel

Dossier adresse

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31