Eglise luthérienne dite église de la Paix

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Genre du destinataire

De luthériens

Titre courant

Eglise luthérienne dite église de la Paix

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Froeschwiller ; rue Principale

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Woerth

Adresse de l'édifice

Principale (rue)

Références cadastrales

1991 01

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Enclos

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Description historique

La première église de Froeschwiller, sans doute dédiée à saint Michel, fut vouée au culte protestant en 1552, lors de l'entrée en possession du village par les Eckbrecht de Durckheim. Cette église comprenait une nef et une tour-choeur, orientée à l'est ; l'entrée se faisait depuis la propriété contiguë des Eckbrecht de Durckheim. En 1685, introduction d'un simultaneum, le choeur étant réservé aux catholiques. En 1824, reconstruction de la façade antérieure, qui menaçait de s'écrouler, sous la direction de l'architecte du département, Dufau. Ce n'est qu'en 1841 que la construction d'une nouvelle nef fut envisagée, la tour ancienne étant conservée. La nouvelle nef fut élevée avec l'entrée principale sur la rue, dans le sens nord-sud ; elle fut achevée en 1845 (projet de Albert Haas, architecte d'arrondissement). Cette église fut détruite lors de la bataille du 6 août 1870. Le gouvernement allemand promit sa reconstruction rapide, ainsi que celle d'une nouvelle église catholique. En 1872 un projet de Charles Winkler, architecte des Monuments Historiques, fut accepté et l'édifice de style néo-gothique fut achevé et inauguré en 1876 (le clocher étant inspiré de ceux de la cathédrale de Laon). Le prince royal Frédéric Guillaume plaça la reconstruction sous son autorité et de très nombreux dons provenant d'Allemagne aidèrent à financer les travaux et l'ameublement de l'église. Les travaux de maçonnerie furent réalisés par l'entreprise Reuss, de Bouxwiller, le grès provenant des carrières de Nehwiller et de Langensoultzbach. La charpente fut exécutée par l'entreprise Muller, d'Ingwiller. Le pasteur Charles Klein, qui avait suivi et encouragé les travaux, prononça le discours d'inauguration le 30 juillet 1876, en dédiant l'église à la Paix.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille, moellon, enduit

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église, orientée nord-sud, est précédée d'un porche à trois travées, voûtées d'ogives. Portails en arc brisé, surmontés d'un gâble ; au sommet de l'arc central, statue d'ange. Le tympan de la porte vers la nef est sculpté d'un relief, le Christ et le tétramorphe. Clocher en pierre de taille, couvert d'une flèche, avec dais, gâbles et gargouilles. Nef en moellons couverts d'enduit, éclairée par deux niveaux de fenêtres, à une lancette dans le niveau inférieur, à deux lancettes et trilobe dans le niveau supérieur. Tourelles d'escalier aux angles nord-est et nord-ouest, avec escaliers en vis. Choeur peu profond, à deux pans coupés. A l'intérieur, vaisseau central voûté d'ogives, flanqué de tribunes au-dessus de passages latéraux, les deux couverts de voûtes en berceau surbaissé. Entre les travées, arcs trilobés. Piliers, arcs, nervures des voûtes en grès sculpté. Clés de voûte ornées de rosaces, chapiteaux des piliers à crochets. Les garde-corps des tribunes sont en tôle découpée, sauf celle de la tribune d'orgue, qui est en bois. Choeur voûté d'ogives, percé de cinq baies hautes.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Le Tétramorphe ; Christ ; ange ; rosace ; tête

Description de l'iconographie

Ange sur le porche antérieur, Christ en majesté et tétramorphe sur le tympan de la porte centrale, têtes humaines à la base des gâbles de la flèche, rosaces sur les clés de voûtes.

Commentaires d'usage régional

Clocher porche,arc brisé,tympan

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM67012535, IM67012543, IM67012539, IM67012541, IM67012552, IM67012536, IM67012537, IM67012538, IM67012540, IM67012542

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe, Raimbault Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31

1/19
temple luthérien, dit église de la Paix
temple luthérien, dit église de la Paix
© Région Alsace - Inventaire général
Voir la notice image