Eglise paroissiale Saint-Michel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Michel

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Michel

Localisation

Localisation

Alsace 67 Gunstett

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Woerth

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l')

Références cadastrales

1988 01

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle (?), 4e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1781

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'ancienne église de Gunstett comprenait une tour-choeur située à l'est et une nef, élevées sans doute à la fin du Moyen Age. La nef s'étant avérée trop petite dans la 2e moitié du 18e siècle, un plan pour un nouvel édifice fut dressé en 1772 : la tour-choeur devint une tour-porche, la nouvelle nef et le choeur étant tournés vers l'ouest. La tour-choeur primitive a conservé un rez-de-chaussée voûté d'ogives et des étages percés de meurtrières. Le dernier niveau en pan de bois crépi a sans doute été ajouté au 18e siècle (des inscriptions à l'intérieur datent de 1852, 1880 et 1881, faites lors de restaurations du toit). La construction du nouveau bâtiment fut entreprise en 1780 et achevée en 1781. Les travaux furent exécutés par l'entrepreneur Joseph Higi, de Soultz-sous-Forêt, qui ne put se faire payer qu'en 1782. Une peinture murale au-dessus de l'arc triomphal comporte une inscription avec chronogramme donnant la date 1781 (dégagée en 1993, après avoir été cachée en 1967). D'après L. Eschenbrenner la nef ne fut couverte d'un plafond en gypse qu'en 1823 par manque de moyens. La sacristie de l'ancienne église, qui avait été élevée en 1743 par le décimateur, c'est-à-dire le chapitre de Surbourg, dut être démolie et reconstruite en utilisant les mêmes matériaux, à la charge de la commune (contre le mur sud du choeur). En 1822, restauration de la charpente du clocher et de sa couverture en ardoises. La porte au rez-de-chaussée du clocher fut percée en 1840. Des marques de tâcheron sont gravées sur les pierres taillées du soubassement de la nef.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, moellon, enduit, bois, pan de bois

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

L'ancienne tour-choeur, servant actuellement d'entrée, est voûtée d'ogives, retombant sur des consoles en sifflet, avec une clef de voûte sculptée d'une tête de Christ à nimbe crucifère (dans le mur nord, porte murée ayant donné accès à la sacristie détruite). Au niveau de la tribune elle est couverte d'un berceau en briques, la porte d'accès est en arc brisé. Des fenêtres à ébrasement très profond ont la forme de meurtrières à l'extérieur. Depuis le comble de la nef on voit les chaînes d'angle de la tour, droites avec des trous de pince ; le mur de la tour a gardé les traces de la toiture de la nef détruite, à pentes très fortes. Le dernier niveau est en pan de bois couvert d'enduit. Les baies en bois sont couvertes de ciment. La nef est percée de portes latérales, à chambranles moulurés à crossettes et fausses clefs sculptées d'un cartouche et de palmes fleuries (la date gravée a été ajoutée dans les années 1990, la porte sud est murée, cachée par une niche). Les fenêtres en plein cintre sont prises dans un cadre rectangulaire. L'arc triomphal est surbaissé, le pan axial du choeur est percé d'un oculus muré. La tribune d'orgue est portée par des colonnes en chêne à impostes moulurées, sur une base en grès. Le garde-corps plein est orné de panneaux moulurés, portant au centre le positif de l'orgue.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Christ

Description littéraire de l'iconographie

Sur la clef de voûte d'ogives du clocher.

Commentaires d'usage régional

Tour choeur,baie en plein-cintre,arc brisé,arc triomphal,crossettes,colonne,chaîne d'angle

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Référence aux objets conservés

IM67011947, IM67011941, IM67011952, IM67011942, IM67011949, IM67011945, IM67011944, IM67011946, IM67011948, IM67011950, IM67011943, IM67011951

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe, Raimbault Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31

1/25
église paroissiale Saint-Michel
église paroissiale Saint-Michel
© Région Alsace - Inventaire général
Voir la notice image