église paroissiale Saint-Pierre

Désignation

Dénomination

église paroissiale

Vocable

Saint-Pierre

Titre courant

église paroissiale Saint-Pierre

Localisation

Localisation

Aquitaine 64 Hosta

Aire d'étude

Iholdy

Canton

Iholdy

Adresse

V.C. 1

Référence cadastrale

1832 D1 100, 101, 1990 D1 140, 141

Milieu d'implantation

en village

Parties non étud

cimetière

Historique

Datation des campagnes principales de construction

Moyen Age, 2e quart 18e siècle, 19e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

20e siècle

Datation en années

1732

Justification de la datation

porte la date

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

La fondation de l'église paroissiale semble remonter au Moyen Age, une église au vocable de "sanctus petrus de oste" étant mentionnée dans le Livre Rouge de la Cathédrale de Dax, recueil de textes des 11e et 12e siècles. René Cuzacq mentionne de "vagues vestiges". L'édifice est en grande partie repris dans le 2e quart du 18e siècle : la porte ouest du bas-côté porte la date 1732 (décor : croix). Une seconde campagne de remaniements intervient au 19e siècle (clocher et flèche, baies, contreforts, porche et sacristie). L'église est restaurée au 20e siècle.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

grès, enduit partiel

Matériau de la couverture

ardoise, tuile creuse

Parti de plan

plan allongé

Vaisseau et étage

2 vaisseaux

Type et nature du couvrement

lambris de couvrement

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert, appentis, flèche polygonale

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire description

L'église, de plan allongé, est édifiée en grès en partie recouvert d'enduit. À l'ouest, un clocher carré percé de baies cintrées et épaulé de contreforts reçoit une flèche octogonale d'ardoises cantonnée de clochetons. Une porte en arc brisé sous le porche permet d'entrer dans le vaisseau principal flanqué d'un bas-côté au sud. Celui-ci est séparé du vaisseau principal par deux arcades en plein-cintre reposant sur un pilier carré. La nef est couverte d'un toit à longs pans et pignon couvert, de tuiles creuses, tandis qu'elle reçoit à l'intérieur un plafond à rampants en bois peint. L'abside, à chevet plat, est ornée d'un retable semblant remonter au 17e siècle. Elle est surmontée d'un étage où se situe la sacristie, percée d'arcades et de fenêtres cintrées. On y accède par un escalier de distribution extérieur, droit, en maçonnerie.

Etat de conservation

restauré

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

2000

Crédits

© Inventaire général, © Conseil général des Pyrénées-Atlantiques

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Maisonnave Jean-Philippe, Padrino Hervé, Labat Nelly

Cadre de l'étude

enquête thématique régionale : églises des Pyrénées-Atlantiques 1800-1940, inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02