Église paroissiale Saint-Laurent

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Laurent

Titre courant

Église paroissiale Saint-Laurent

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques (64) ; Larceveau-Arros-Cibits

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Iholdy

Canton

Iholdy

Références cadastrales

1832 D2 265, 266, 267, 1936 D2 299

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1854

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

D'après Eugène Goyheneche, l'église Saint-Laurent est reconstruite en 1854. L'édifice est pourtant qualifié de "vieux bâtiment" dans l'inventaire de 1906 (cf. annexe) : la reconstruction de 1854 fut-elle partielle seulement?

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, grès, appareil mixte, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Fausse voûte en berceau, fausse voûte d'arêtes

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier droit, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église présente un plan en croix latine, avec un vaisseau unique à deux travées flanqué de deux chapelles latérales oblongues formant faux-transept, et prolongé par une abside à trois pans et chevet plat. Elle est construite en appareil mixte de calcaire et de grès recouvert d'enduit, excepté au niveau du clocher-mur à l'ouest, où les matériaux restent visibles. La nef est couverte d'un toit à longs pans et pignon couvert, de tuiles creuses, de même que les chapelles latérales. À l'ouest, le porche a reçu un appentis de tuiles creuses. À l'intérieur, la nef est couverte d'une fausse voûte en berceau plein-cintre avec fenêtres à pénétration, tandis que l'abside reçoit une fausse voûte d'arêtes peinte. La nef et les chapelles disposent de tribunes de bois à balustrades, reposant sur des corbeaux de bois. On y accède par un escalier intérieur droit, en charpente, situé à l'entrée de la nef, au nord.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Maisonnave Jean-Philippe, Padrino Hervé, Labat Nelly

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale : églises des Pyrénées-Atlantiques 1800-1940, inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37