Église paroissiale Saint-Just et Bon Pasteur

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Just ; Bon Pasteur

Titre courant

Église paroissiale Saint-Just et Bon Pasteur

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques (64) ; Saint-Just-Ibarre

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Iholdy

Canton

Iholdy

Références cadastrales

1832 A1 35, 36 ; 1988 AA 57

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle ; 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1751

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La paroisse de Saint-Just n'existe que depuis le 16e siècle, et dépendait auparavant de l'abbaye de Sordes (Landes). L'église actuelle date peut-être de cette époque, mais a été remaniée dans le 3e quart du 18e siècle, comme l'atteste la date 1751 gravée sur le linteau de la porte de la sacristie. Au cours des 19e et 20e siècles, l'édifice connaît des remaniements et des restaurations successifs.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moyen appareil ; pan de bois ; enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise ; tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; pignon couvert ; croupe ; appentis ; toit polygonal

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église paroissiale Saint-Just et Bon Pasteur se présente sous une forme relativement simple, avec un plan allongé, un unique vaisseau et une abside à chevet à cinq pans. Les murs, construits en moyen appareil de calcaire, sont recouverts d'enduit et percés de grandes fenêtres en plein-cintre. À l'ouest, un clocher-porche de plan rectangulaire couvert d'un toit à longs pans et croupe en ardoise, est doté d'un pan de bois. On peut y remarquer les traces nettes d'un rehaussement. On accède à l'église par une porte en plein-cintre, protégée par un porche sous appentis de tuiles creuses. La nef est couverte d'un toit à longs pans et pignon, en ardoises. Le chevet a reçu un toit polygonal, d'ardoises. On accède aux tribunes intérieures par deux escaliers de distribution extérieurs droits, en maçonnerie, situés l'un au nord et l'autre au sud. Une sacristie est accolée à l'abside en élévation sud.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Labat Nelly

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37

1/2