ferme Etxeparea

Désignation

Dénomination

ferme

Appellation et titre

Ferme Etxeparea

Titre courant

ferme Etxeparea

Localisation

Localisation

Aquitaine 64 Saint-Just-Ibarre

Aire d'étude

Iholdy

Canton

Iholdy

Lieu-dit

Ibarre

Référence cadastrale

1832 F1 84, 1988 F1 88

Milieu d'implantation

en écart

Parties non étud

poulailler, porcherie, étable

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e quart 17e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

1er quart 18e siècle, 4e quart 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Datation en années

1642, 1724, 1791

Justification de la datation

porte la date

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

La maison Etxeparea d'Ibarre est citée en 1412 ("casa mayor") dans la liste des feux du royaume de Navarre, en tant que maison franche. L'édifice actuel semble dater du 2e quart du 17e siècle, comme l'atteste la date 1642 portée sur la sablière et l'ossature de bois présente dans l'ezkaratz et sous le comble. Au cours du 18e siècle, il connaît plusieurs campagnes de transformations, en 1724 (date portée) et surtout en 1791, comme le prouvent la date portée sur la porte charretière et une fenêtre à meneau. La ferme est agrandie aux 19e et 20e siècles, notamment à l'arrière au niveau de l'étable, puis remaniée à nouveau, en élévations latérales principalement, avec une pente d'accès au fenil maçonnée, à gauche. Le cadastre de 1832 montre qu'Etxeparea possédait un appentis en élévation latérale gauche, aujourd'hui disparu, et abritant probablement le four à pain.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, pan de bois, enduit

Matériau de la couverture

tuile creuse

Vaisseau et étage

en rez-de-chaussée

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert, demi-croupe

Commentaire description

Cette ferme à ossature intérieure de bois est construite en moellons de calcaire recouverts d'enduit pour les murs extérieurs. Le mur gouttereau de gauche est en saillie. L'élévation antérieure est agrémentée d'un pan de bois sur deux de ses trois travées. Celui-ci est décoré d'accolades au niveau des sablières, et porte l'inscription gravée dans le bois : "ANNO 1642 10 S" (décor de croix). La porte charretière de l'élévation antérieure, aux montants chanfreinés, porte elle aussi une inscription sur le linteau de pierre sur coussinets qui la surmonte : "LE DOUZE AVRIL MIL SEPT CENT 4 VINT ONZE 1791 ARNAUT D'ETCHEPAR" (décor : personnage, oiseaux et vigne, croix, 2 rosaces, 2 étoiles, 2 oiseaux). On compte parmi les ouvertures à encadrement de pierre du rez-de-chaussée deux fenêtres à meneau chanfreiné, dont l'une, en élévation latérale gauche, porte l'inscription "ARNAUT D'ETCHEPAR MARIA NECOL 1791" (décor : croix, motif rayonnant, 2 étoiles) et une autre, en élévation antérieure, la date 1724 accompagnée d'une croix. L'édifice est couvert d'un toit à longs pans et pignon couvert, en tuiles creuses, avec une demi-croupe en élévation postérieure, appelée "queue de milan". En élévation latérale gauche, une pente maçonnée a été aménagée pour permettre l'accès au fenil, situé au-dessus de l'étable. À l'intérieur de l'ezkaratz, les poteaux de l'ossature de bois de la maison sont visibles. Le mur intérieur de la cuisine est constitué d'une cloison en colombage et d'un remplissage de torchis.

Typologie

maison tripartite,ezkaratz au centre,étable à l'arrière,fenil sous le comble

Etat de conservation

restauré

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2000

Crédits

© Inventaire général, © Conseil général des Pyrénées-Atlantiques

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Labat Nelly, Iñarra Emmanuel

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02