Église paroissiale de la Décollation de Saint-Jean-Baptiste

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Décollation de Saint-Jean-Baptiste

Titre courant

Église paroissiale de la Décollation de Saint-Jean-Baptiste

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques (64) ; Iholdy

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Iholdy

Canton

Iholdy

Références cadastrales

1832 B2 759, 760, 1988 AB 17

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1605, 1693

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La fondation de l'église remonte au Moyen Age. La construction semble avoir été remaniée à plusieurs reprises au 17e siècle, comme l'indique la date 1605 sur le linteau de la porte d'entrée chanfreinée de forme rectangulaire. Une seconde date, 1693, est gravée sur le linteau du porche. Les délibérations municipales du 23/10/1873 font allusion à des souscriptions volontaires pour la construction de deux chapelles latérales à l'église. Le 24/01/1875, le souhait est émis d'agrandir l'édifice et de reconstruire le clocher. L'église a été restaurée au 20e siècle. Le chanoine Jean-Baptiste Daranatz affirme que l'église était dédiée à la Nativité.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moyen appareil, enduit partiel

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est de plan allongé à vaisseau unique, avec un faux transept abritant deux chapelles latérales au nord et au sud. Le chevet est plat, avec la sacristie dans le prolongement, à l'est. À l'ouest, le clocher-mur est de forme chantournée, à une baie campanaire. La nef et les chapelles latérales sont couvertes d'un toit à longs pans et pignon couvert, la sacristie et le porche à l'avant de l'église sont pourvus d'une croupe. Le porche se compose de deux niveaux. Il est ouvert au sud et la galerie du 1er étage est soutenue par des piliers. On y accède par un escalier de distribution extérieur droit en charpente. Le porche abrite à l'ouest des dalles funéraires et des stèles discoïdales. La porte de l'église, sous le porche, possède sur le linteau un décor de croix de Malte, de croix fleurdelisées et de rosaces. Le linteau de la porte d'entrée du porche, outre la date 1693, comprend un décor de croix et de rosaces. À l'intérieur de la nef, règne un niveau de galeries en charpente au nord, au sud et à l'ouest. Le plafond est décoré de caissons.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pécheux Barbara

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37

1/5
église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image