église paroissiale Saint-Pierre, actuellement chapelle Saint-Pierre

Désignation

Dénomination

église paroissiale

Vocable

Saint-Pierre

Destinations successives et actuelle

chapelle

Titre courant

église paroissiale Saint-Pierre, actuellement chapelle Saint-Pierre

Localisation

Localisation

Aquitaine 64 Lantabat

Aire d'étude

Iholdy

Canton

Iholdy

Lieu-dit

Behaune

Référence cadastrale

1832 B1 199, 1988 B1 171

Milieu d'implantation

en écart

Parties non étud

cimetière

Historique

Datation des campagnes principales de construction

12e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

limite 15e siècle 16e siècle, 19e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Saint-Pierre de Behaune est l'une des quatre paroisses primitives de la vallée de Lantabat. En 1227, la grange monastique et le prieuré du même nom furent donnés aux Prémontrés de Lahonce par Pierre Arnaud II, seigneur et baron de Luxe, d'Ostibarret et de Lantabat. Une communauté de "frères" et "soeurs" y était déjà installée et en tenait l'hospice pour les pèlerins. La chapelle remonte à la période romane, sûrement au 12e siècle. Elle a conservé son plan allongé très simple. Limite 15e siècle 16e siècle, le portail ouest est repris. Seuls subsistent à l'état de vestiges le départ de l'arc brisé et quelques fleurs sculptées de style néo-Renaissance sur la voussure en grès. Le clocher et le porche datent du 19e siècle, de même que le décor à l'intérieur de l'édifice. Le porche abrite d'anciennes dalles funéraires.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, grès, enduit

Matériau de la couverture

tuile creuse, ardoise

Parti de plan

plan allongé

Vaisseau et étage

1 vaisseau

Type et nature du couvrement

lambris de couvrement

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert, demi-croupe, croupe, flèche polygonale

Commentaire description

L'édifice, de plan allongé à vaisseau unique, possède un toit à longs pans et pignon couvert, terminé par une demi-croupe au niveau du chevet plat. La sacristie, située dans le prolongement du chevet, est surmontée d'un toit à croupe. Le clocher, de plan carré, est sommé d'une flèche polygonale en ardoise sur égout retroussé. En avant, le porche à deux niveaux est adossé à la façade. Il est équipé d'un escalier extérieur sur le flanc gauche. À l'intérieur, la nef au plafond lambrissé et peint, accueille deux niveaux de tribunes en bois, à balustres tournés en chandelier. La tribune inférieure est soutenue par des aisseliers, le second niveau par des corbeaux.

Etat de conservation

restauré

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

2000

Crédits

© Inventaire général, © Conseil général des Pyrénées-Atlantiques

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Maisonnave Jean-Philippe, Padrino Hervé, Pécheux Barbara

Cadre de l'étude

enquête thématique régionale : églises des Pyrénées-Atlantiques 1800-1940, inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02