Église paroissiale Saint-André

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-André

Titre courant

Église paroissiale Saint-André

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques (64) ; Bayonne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pyrénées-Atlantiques

Canton

Bayonne-est

Références cadastrales

1990 BX

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1846

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

En 1846, un legs consenti par Lormand à la fabrique de Saint-André permet la rédaction d'un projet de construction d'une nouvelle église néo-gothique par les architectes Hippolyte Durand et Hippolyte Guichenné (datation et attribution par source). Après avoir reçu en 1851 l'approbation de Viollet-le-Duc, rapporteur du dossier devant la Commission des arts et monuments, le projet est mis en oeuvre de 1856 (pose de la première pierre) à 1862 (pose des verrières) , avec achèvement complet en 1869. En 1898, des défauts de construction contraignent à abattre les flèches des deux tours de la façade occidentale. En 1869, le peintre bayonnais Léon Bonnat exécute une peinture murale dans la chapelle de la Vierge (datation et attribution par signature) ; la chapelle Saint-Joseph n'est décorée à son tour que vers 1900 par le peintre Pascau (attribution par signature).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, grand appareil

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Terrasse, croupe polygonale, toit à longs pans, appentis, pignon découvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Façade occidentale tripartite, à 3 portails, avec pignon central flanqué de 2 clochers-tours ; vaisseau principal de 4 travées ouvrant sur les collatéraux par des arcades brisées sur piliers fasciculés ; transept haut et saillant, chaque bras ouvrant à l'est sur une chapelle rectangulaire ; choeur de 3 travées flanqué de 2 sacristies à pans coupés et prolongé par une abside à 3 pans accolée d'une grande sacristie barlongue octogonale dans l'axe du vaisseau ; des arcs-boutants épaulent les 3 travées du choeur.

Technique du décor des immeubles par nature

Vitrail, peinture

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1991

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Maisonnave Jean-Philippe, Padrino Hervé

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (églises des Pyrénées-Atlantiques 1800-1940)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37