Église paroissiale de l'Assomption

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Assomption

Titre courant

Église paroissiale de l'Assomption

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques (64) ; Bidarray ; V.C. 11

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saint-Etienne-de-Baïgorry

Canton

Saint-Etienne-de-Baïgorry

Adresse de l'édifice

V.C. 11

Références cadastrales

1975 D6 811, 812

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 17e siècle ; 19e siècle ; 2e moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1625

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Au Moyen Age, Bidarray est citée en tant que commanderie-prieuré dépendant de l'abbaye de Roncevaux. Plus tard, l'église devient annexe de celle d'Ossès. Il ne reste de l'église romane d'origine que le choeur, le chevet aux baies sculptées et le portail d'entrée. En 1625, la nef est allongée, tandis que l'on construit le transept et le clocher-mur. Au 19e siècle, les murs de la nef et du chevet sont exhaussés, on perce de nouvelles fenêtres et l'on met en place un lambris de couvrement en voûtes d'ogives. Dans la seconde moitié du 20e siècle, de nouvelles verrières sont réalisées. L'église est inscrite M.H. depuis le 19 mai 1925.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès ; moellon ; moyen appareil ; enduit partiel

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Lambris de couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; pignon ; croupe ronde ; appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église présente un plan en croix latine à vaisseau unique et chevet semi-circulaire. Elle est édifiée en moyen appareil et moellons de grès rouge, partiellement recouvert d'enduit. A l'ouest, le clocher-mur du 17e siècle, percé de baies en plein-cintre, présente une forme arrondie baroque. Le vaisseau est couvert d'un toit à longs pans et pignon de tuiles creuses, le chevet d'une croupe ronde, tandis qu'un appentis de tuiles creuses protège le portail d'entrée. Le long des murs nord et sud, deux escaliers droits en maçonnerie permettent l'accès aux galeries intérieures en bois soutenues par des consoles sculptées. A l'intérieur, l'église à reçu un décor en lambris de couvrement peint imitant des voûtes d'ogives, tandis que le choeur a retrouvé son décor originel d'arcatures romanes sculptées. Les vitraux de l'église sont signés Mauméjean d'Hendaye, Jean Lesquibe d'Anglet (1971) ou Ch. Carrère (1985). Ils ornent les baies en plein-cintre ou en ogives néo-gothiques de l'édifice. Le portail ouest, à deux voussures, est orné de chapiteaux feuillagés romans. On trouve des modèles similaires sur les baies du chevet, accompagnés de chapiteaux à personnages, du 12e siècle également. Restauré récemment, l'édifice retrouve quelque peu son aspect originel.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; vitrail

Commentaires d'usage régional

Édifice de plan allongé à vaisseau unique,chevet semi-circulaire,clocher-mur

État de conservation (normalisé)

Remanié

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/05/19 : inscrit MH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Maisonnave Jean-Philippe ; Padrino Hervé ; Labat Nelly

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37