POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Hôtel Guimoneau, actuellement immeuble

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appellation d'usage

Hôtel Guimoneau

Destination actuelle de l'édifice

Immeuble

Titre courant

Hôtel Guimoneau, actuellement immeuble

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Puy-de-Dôme (63) ; Riom ; 12 rue de l'Horloge

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Riom centre

Adresse de l'édifice

Horloge (rue de l') 12

Références cadastrales

1987 BX 81

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 16e siècle ; 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1901

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques

Description historique

L'hôtel, construit probablement dans le 2e quart du 16e siècle (datation stylistique) , est édifié sur une parcelle en lanière traversante. L'attribution de la construction de cet édifice à la famille Guimoneau ne tient qu'à des mentions manquant de précision et au fait qu'un chiffre sculpté dans un cuir retourné dans la cour contient la lettre G. La reprise de la façade et la surélévation datent du 18e siècle. Des travaux entrepris en 1901, notamment la construction d'une aile dans la partie ouest de la parcelle, sont attribués à l'architecte moulinois R. Moreau. Des travaux ont été réalisés en 1989-1990 (de cette campagne date probablement la veranda vitrée qui agandit l'aile précitée). La cour principale a été couverte d'une verrière, probablement aussi au cours de cette dernière campagne de travaux.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon ; pierre de taille ; andésite

Matériaux de la couverture

Tuile

Description de l'élévation intérieure

2 étages de sous-sol ; 2 étages carrés ; étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes ; voûte d'ogives ; voûte en berceau

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie ; escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours, en maçonnerie, suspendu

Commentaire descriptif de l'édifice

Le plan de la structure prinicpale qui date du 16e siècle est à deux corps de logis reliés par une galerie (à deux niveaux couverts de voûtes d'ogives). La demeure présente une élévation soignée à l'ouest : l'aile de Moreau, augmentée d'une veranda, est greffée sur cette élévation. Une remise était implantée sur la partie ouest de la parcelle : il n'en reste plus que l'élévation alignée sur la rue Malouet. L'escalier en vis, en demi-hors-oeuvre sur la cour exiguë, et relié à la galerie, distribue les deux bâtiments. Le second escalier plus récent a été ajouté dans l'aile postérieure. La façade principale est un faux mur gouttereau élévé devant un pignon dont les rampants sont à pente douce. Elle est en pierre de taille, de même que l'élévation en fond de cour, la galerie et l'escalier. On doit probablement à R. Moreau, en plus de l'aile sur le jardin, la structure métallique de l'entrée du premier palier de l'escalier en vis ainsi que la fermeture de la galerie par une cloison vitrée.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; ferronnerie

Indexation iconographique normalisée

Armoiries ; cuir découpé ; écu ; ornement à forme architecturale

Description de l'iconographie

Armoiries sur écu (deux cas) : martelées, illisibles. Cuir découpé contenant un chiffre (lettre G lisible). Des fleurs stylisés sont sculptées aux clefs des voûtes d'ogives de la galerie et de la salle du rez-de-chaussée sur la rue, ainsi qu'à l'extrémité d'un écoinçon pendant entre les deux arcs du premier niveau de la galerie. Quatre garde-corps en ferronnerie ornent les quatre baies des deux étages carrés en façade.

Commentaires d'usage régional

Type de distribution : présence d'un espace libre qui doit être traversé pour accéder à l'escalier, le parcours dans l'espace libre est du type traversée. Type de façade : différence de hauteur de fenêtre et de traitement décoratif entre les deux étages.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/26/20 : inscrit MH

Référence aux objets conservés

IM63002784

Typologie de la zone de protection

Secteur sauvegardé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Renaud Bénédicte

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

1/11