Coutellerie dite Rouet Lyonnet, actuellement musée

Désignation

Dénomination de l'édifice

Coutellerie

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Rouet

Appelation d'usage

Rouet Lyonnet

Destination actuelle de l'édifice

Musée

Titre courant

Coutellerie dite Rouet Lyonnet, actuellement musée

Localisation

Localisation

Auvergne ; Puy-de-Dôme (63) ; Thiers

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Thiers

Lieu-dit

Château-Gaillard

Références cadastrales

1836 D 1390, 1982 D 371

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Durolle

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, barrage, bief de dérivation, jardins ouvriers

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Ce rouet, appelé également chez Soldat ou chez Montillon, est mentionné en 1836. C'était un espace de travail collectif dans lequel émouleurs et polisseurs louaient leur place. Dans les années 1950, l'atelier a été délaissé au profit de rouets construits dans les villages et fonctionnant à l'électricité. Georges Lyonnet, émouleur, a continué seul d'y travailler jusqu'au milieu des années 1970, apportant d'ingénieuses transformations techniques. Dans le cadre de la réhabilitation de la Vallée des Rouets, le long de laquelle on compte une vingtaine d'ateliers en ruine, le rouet Lyonnet a été restauré et ouvert au public en 1998. Le site est géré par le musée de la coutellerie de Thiers. Présence de machines de production et d'une roue hydraulique verticale (étudiées dans la base Palissy)

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, roue hydraulique verticale

Commentaire descriptif de l'édifice

Le rouet est un petit bâtiment en granite, construit directement au bord de la rivière, rive gauche. Le bief de dérivation est bâti dans le lit de la Durolle, alimenté par un barrage en pierres, appelé "pavé". A l'étage de soubassement du rouet se trouvaient les places de travail des émouleurs, aujourd'hui remplacées par les différents aménagements mis en place par le dernier propriétaire. L'étage était occupé par les postes de polissage. Le toit du rouet est à longs pans, couvert de tuiles mécaniques.

Protection

Référence aux objets conservés

IM63002327, IM63002329, IM63002331, IM63002330, IM63002332, IM63002328, IM63002325

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Machine de production (étudiée dans la base Palissy) ; machine énergétique (étudiée dans la base Palissy)

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Henry Anne

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (commune de Thiers, enquête partielle)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29

1/12
coutellerie (rouet Lyonnet)
coutellerie (rouet Lyonnet)
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image