Gare

Désignation

Dénomination de l'édifice

Gare

Titre courant

Gare

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Bourboule (La)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Adresse de l'édifice

Etats-Unis (avenue des)

Références cadastrales

1966 AH 421

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Bureau d'entreprise, logement, quai, cour, voie ferrée, abri

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Auteur de l'édifice

Draux (ingénieur) ; ; Tavera (ingénieur)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques

Description historique

La gare de La Bourboule a été édifiée lors de la mise en service de la ligne de chemin de fer Laqueuille - La Bourboule, inaugurée en 1899 (adjudication des travaux en octobre 1898). Ce sont les deux ingénieurs Draux et Tavera qui ont mené à bien le projet. Les bâtiments ont été conçus sur le même modèle que ceux de la gare du Mont-Dore.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre (?), moellon, trachyte, andésite, pierre de taille, pan de métal, brique, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise, matériau synthétique en couverture, tôle nervurée

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés, croupe brisée

Commentaire descriptif de l'édifice

La gare se compose de plusieurs bâtiments accolés, ouverts au sud sur une grande esplanade, et au nord sur la voie ferrée. Le bâtiment principal comporte une partie centrale en rez-de-chaussée et un étage de comble, avec toiture à longs pans brisés, flanqué de deux pavillons en avant-corps, plus élevés (un étage carré et un étage de comble) , et couverts de longs pans à croupes brisés. Il reçoit, au centre, toutes les parties destinées à l'accueil des voyageurs (salle des pas-perdus, salle d'attente, guichets). Les deux pavillons sont vraisemblablement réservés au personnel (bureaux et appartements). Le matériau de gros-oeuvre du bâtiment, enduit, n'est pas visible (moellons de pierre ?). Seul le solin est en pierre de taille apparente d'andésite (ou de trachy-andésite). Les encadrements d'ouvertures, bandeaux, chaînes d'angles et corniches, peut-être également en andésite ou trachy-andésite, sont peints de couleur claire. Les toitures, en ardoise à l'origine, sont actuellement couvertes en bardeaux synthétiques. A l'est, dans le même alignement, est accolé un entrepôt en pan de métal et hourdis en brique, sur un solin d'andésite (ou de trachy-andésite). Son toit à longs pans est couvert de tôle nervurée. De l'autre côté de la voie ferrée, sur le 2e quai, au nord, est construit un abri de voyageurs également en pan de métal hourdis de brique. A l'ouest du bâtiment principal de la gare, est construit un autre petit bâtiment bas, peut-être un autre entrepôt (?). Du côté des voies, l'ensemble du quai n°1 des voyageurs est protégé par un auvent en charpente métallique reposant sur des colonnettes en fonte.

Technique du décor des immeubles par nature

Fonderie, céramique

Indexation iconographique normalisée

Pilastre ; mufle : lion ; ornement à forme géométrique

Description littéraire de l'iconographie

La structure métallique de l'entrepôt présente un décor en fonte à pilastres cannelés, celle de l'abri de voyageurs est ornée, sur le même modèle, de pilastres cannelés et de mufles de lions. Le hourdis de ces deux constructions en pan de métal est en briques rouges et jaunes, disposées de façon à former un décor géométrique.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29

1/16
gare
gare
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image