Hôtel de voyageurs dit Medicis et Palace Hôtel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel de voyageurs

Appelation d'usage

Medicis et Palace Hôtel

Destination actuelle de l'édifice

Banque ; édifice d'assistance ou de protection sociale ; colonie de vacances

Titre courant

Hôtel de voyageurs dit Medicis et Palace Hôtel

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Bourboule (La)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Adresse de l'édifice

Agis-Ledru (avenue) 47

Références cadastrales

1966 AE 9

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Garage

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, limite 19e siècle 20e siècle, 2e quart 20e siècle, 2e moitié 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques, daté par source

Auteur de l'édifice

Jarrier Marcel (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Description historique

Ancien hôtel de voyageurs, dit Medicis et Palace Hôtel, implanté sur la rive gauche de la Dordogne. Il a été construit à une date indéterminée, au cours du 4e quart du 19e siècle, avant 1891. Au début du 20e siècle, le Medicis et Palace Hôtel fait partie des grands hôtels de La Bourboule. Il possède plusieurs annexes le long de l'avenue Agis-Ledru, dont un "auto-garage" pour les premières automobiles. Son 1er maître d'ouvrage aurait été un médecin de la station, le docteur Léonard ; les agrandissements ultérieurs ont été commandités par Monsieur Sennegy, le propriétaire suivant. Le bâtiment d'origine, constitué par la partie antérieure de l'actuel groupe d'immeubles, à l'ouest, a en effet été agrandi à une date inconnue, probablement au tournant du 19e et du 20e siècle ; un étage a alors été ajouté et les toitures ont été transformées. De nouveaux bâtiments sont aussi ajoutés sur l'arrière, côté est. Ces derniers seront à leur tour transformés dans les années 1940, lors de l'installation des services du Crédit Lyonnais : une extension est dessinée en 1939 par l'architecte Marcel Jarrier, alors attaché à l'agence principale de cette banque à Clermont-Ferrand. Des salles d'archives et de coffres (partiellement reconverties actuellement en gymnase et salle de loisirs) y seront installées. Après la guerre, l'édifice est transformé en maison d'enfants pour les enfants du personnel ayant des problèmes de santé, puis en colonie de vacances. Un étage a été ajouté au bâtiment, sans doute à cette époque. Depuis 1974, les bâtiments abritent la maison de vacances du Comité central d'entreprise du Crédit Lyonnais.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Trachyte, andésite, moellon, pierre de taille, enduit, béton

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Coupole

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit en pavillon, toit à longs pans brisés, croupe brisée, toit brisé en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Ascenseur, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie, monte-charge

Commentaire descriptif de l'édifice

Hôtel constitué à l'origine d'un volume presque cubique, à travées, bâti probablement en moellons de pierre, enduits. Les encadrements sont en pierre de taille de trachy-andésite. L'étage de soubassement est en moellons de trachy-andésite disposés en opus incertum. L'édifice d'origine comprenait un étage de soubassement (cuisines et locaux techniques) , un rez-de-chaussée surélevé (pièces de réception, salle à manger et salon) , deux étages carrés et un étage de comble (chambres). L'ensemble était couvert de toits en ardoise à longs pans et croupes, et en pavillon élancés, aux angles (nord-ouest et nord-est). Lors des agrandissements du début du 20e siècle, un 3e étage carré est ajouté. La toiture devient à longs pans, croupes et pavillons brisés. Deux niveaux de lucarnes éclairent les deux étages de comble créés. L'annexe bancaire ajoutée en 1939 est construite en béton. Le changement de fonctions du bâtiment au cours de la 2e moitié du 20e siècle a entraîné une nouvelle surélévation d'un 4e étage carré. Cette toiture actuelle est à longs pans et croupes ; les toits en pavillon ont été supprimés. Des balconnets (rez-de-chaussée et 1er étage) et des balcons (2e et 3e étages) agrémentent l'ensemble des baies. A l'intérieur, les étages sont desservis par un escalier principal en pierre, tournant à retours avec jour. Un ascenseur à grilles en fer forgé, d'origine (?) ou du début du 20e siècle, a été démonté. Les anciens monte-plats des cuisines, à l'étage inférieur, sont encore en place. La salle à manger est dominée par deux tribunes ; l'une d'elle est éclairée par une coupole en verre, sans doute du début du 20e siècle, elle aussi.

Technique du décor des immeubles par nature

Fonderie, décor stuqué, vitrail (étudié dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Rinceau ; guirlande ; masque ; pilastre ; colonne ; fleur ; guirlande

Description littéraire de l'iconographie

La salle à manger présente plusieurs types de décors : les deux tribunes sont bordées de garde-corps en fonte ouvragée, ornée de rinceaux, les murs portent un ensemble stuqué dans le style du 18e siècle, avec panneaux moulurés, guirlandes, masques, pilastres et colonnes à placage de marbre, d'inspiration ionique. Enfin, la coupole vitrée sommitale présente un décor de fleurs et de guirlandes, réalisé dans différentes qualités de verre.

État de conservation (normalisé)

Remanié

Protection

Eléments remarquables dans l'édifice

Verrière en couverture

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29

1/48
hôtel de voyageursMedicis et Palace Hôtel
hôtel de voyageursMedicis et Palace Hôtel
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image