Église paroissiale Saint-Bonnet

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Bonnet

Titre courant

Église paroissiale Saint-Bonnet

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Puy-de-Dôme (63) ; Saint-Bonnet-près-Orcival

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Lieu-dit

Village

Références cadastrales

1969 AC 15

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Eglise paroissiale Saint-Bonnet reconstruite sur l'emplacement approximatif d'un édifice plus ancien, probablement roman. En 1861, l'architecte Mallay fournit un rapport pour le projet de construction de cette nouvelle église. Le devis estimatif de l'architecte Imbert pour ces travaux (y compris la destruction de l'ancienne église) , daté de 1864, est approuvé en 1866. Procès-verbal d'adjudication dressé en mai 1866. Des secours, alloués sur des fonds départementaux, sont attribués en 1868-1869 pour la construction de la flèche du clocher, et en 1870 pour des travaux supplémentaires à l'église (sans précision). La réception définitive des travaux de réfection a lieu en décembre 1871. En 1939-1940, des travaux de réfection sont effectués sur la toiture du clocher (devis établi par l'architecte Oscar Costérisant)

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, moellon, enduit, andésite, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Pierre en couverture, ardoise

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre, voûte en demi-berceau, cul-de-four

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, flèche polygonale, toit conique, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice construit selon un axe nord-sud, contrairement à l'ancienne église détruite qu'il a remplacée, et qui était "orientée". L'essentiel de la construction est en moellons de pierre, enduits ; seules l'élévation principale de la tour du clocher, ainsi que toute sa partie haute, sont en pierre de taille d'andésite. La nef et les bas-côtés sont couvert d'un seul toit à longs-pans, en lauze ; la flèche du clocher et le toit conique de la tourelle d'escalier d'accès au clocher sont couverts en ardoise. La sacristie, accolée côté nord-ouest, possède un toit en appentis. La nef et l'abside du choeur sont couvertes d'une voûte en berceau plein cintre ; les deux collatéraux sont voûtés en demi berceau. Des culs-de-fours voûtent les absides latérales. Un escalier en vis, en pierre, installé dans une tourelle hors-oeuvre, dessert la tour du clocher.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale

Description de l'iconographie

Les chapiteaux des colonnes en andésite de la nef sont décorés de motifs feuillagés ornementaux

Commentaires d'usage régional

Style néo-roman,chevet plat,clocher en façade

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88