Église paroissiale Sainte-Anne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Sainte-Anne

Titre courant

Église paroissiale Sainte-Anne

Localisation

Localisation

Auvergne ; Puy-de-Dôme (63) ; Aurières

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Références cadastrales

1822 A1 102, 1983 AB 34

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1844

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

L'église primitive d'Aurières était une petite chapelle de style roman qui appartenait, en 1219, à l'abbaye bénédictine de Chantoin (Clermont). Jusqu'à la Révolution, cet édifice dépendait de la paroisse de Vernines. En 1836, son état est jugé préoccupant par la commune qui demande à l'architecte Mallay un devis sur l'agrandissement ou la reconstruction de l'église. Ce dernier préconise la deuxième solution. Il établit le cahier des charges en 1838, les travaux sont adjugés la même année à l'entrepreneur Maureau qui décède l'année suivante. Cette même année, les travaux sont adjugés, pour un montant supérieur, aux deux entrepreneurs, Ducros et Colin. Les travaux sont réceptionnés en 1844. En 1898, des travaux de consolidation sont entrepris sur le clocher sous la direction de l'architecte Berger : relèvement de la grosse cloche, travaux sur la charpente du beffroi, réfection du plancher. En 1925, des travaux de réfection de la couverture en ardoise, sous le campanile, sont entamés et terminés en 1927. En 1929, une horloge est installée sur le clocher. En 1896, il est décidé de transférer le cimetière à l'extérieur du village. L'arrêté de fermeture de l'ancien cimetière, l'ouverture du nouveau et la police des inhumations dans ce dernier est publié en 1898.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Basalte, andésite, moellon, enduit, appareil à assises alternées

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Cul-de-four, voûte d'arêtes, voûte en berceau brisé, voûte en berceau plein-cintre

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, croupe ronde, flèche carrée

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Chevet circulaire voûté en cul-de-four, nef voûtée en berceau brisé très aigu, voûte d'arêtes sur les bas côtés. Narthex forme une abside non saillante, également voûtée en cul-de-four, abritée par le clocher en façade. L'escalier du clocher est ménagé dans la maçonnerie dans l'angle nord-ouest du clocher.

Commentaires d'usage régional

Chevet circulaire,clocher en façade

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Référence aux objets conservés

IM63002592, IM63002585, IM63002593, IM63002596, IM63002603, IM63002606, IM63002591, IM63002598, IM63002587, IM63002599, IM63002600, IM63002589, IM63002601, IM63002605, IM63002597, IM63002607, IM63002584, IM63002590, IM63002595, IM63002588, IM63002582, IM63002586, IM63002594, IM63002602, IM63002604, IM63002583, IM63003079, PM63001973, PM63001972

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Sauget Jean-Michel

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88