Eglise paroissiale Notre-Dame-de-la-Nativité

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame-de-la-Nativité

Titre courant

Eglise paroissiale Notre-Dame-de-la-Nativité

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Tauves

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tauves

Références cadastrales

1824 D4, 1986 AB 194

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Prieuré

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 14e siècle, limite 15e siècle 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

18e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1730

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Remploi

Remploi

Description historique

L'église est mentionnée en 1095, dans une bulle d'Urbain II, comme possession du prieuré clunisien de Sauxillanges. Il ne reste rien de cet édifice, l'église actuelle paraissant avoir été construite à partir de la fin du 12e siècle (nef et bas-côtés). Durant le 14e siècle, l'église est fortifiée : une bretèche surmonte la porte nord qui accède au cimetière tandis que la porte occidentale est surmontée de machicoulis qui reposent sur les murs du clocher plaqués contre la façade occidentale : l'archivolte et les voussures du portail sont partiellement masquées. Enfin, dans l'angle nord-ouest, sous le clocher, subsiste la base d'une échauguette munie d'une meurtrière. Au 15e siècle, les voûtes du choeur et de la première travée sont refaites sur croisées d'ogives. En 1730, une sacristie est adossée au mur sud du chevet. C'est probablement à cette époque que les contreforts du mur gouttereau sud sont refaits, celui contrebuttant la première travée est considérablement élargi. L'anagramme du Christ (IHS) est gravé sur une pierre de ce contrefort. La condamnation de la porte ouverte dans ce même mur est certainement contemporaine de cette campagne de travaux. A la Révolution, l'église est fermée puis transformée en temple décadaire. La démolition du clocher provoque des dégats importants à la couverture et menace la stabilité des voûtes mais les premiers travaux de restauration ne seront pas entrepris avant 1837. L'étage du clocher est reconstruit, la flèche édifiée. La couverture de la nef, qui reposait sur un remblai déposé sur l'extrados de la voûte, est remplacée par une charpente reposant sur les murs gouttereaux qui sont alors rehaussés. Les baies de la première et de la cinquième travée sont également agrandies. Le cimetière est déplacé, le niveau de la place abaissé pour construire la nouvelle mairie, déchaussant sensiblement les fondations du mur nord qui doivent être reprises en sous-oeuvre. Il ne reste pratiquement plus rien du prieuré fortifié qui jouxtait l'église au sud. Les bâtiments actuels comportent quelques éléments remployés non significatifs.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Lave, andésite, pierre de taille, moyen appareil, moellon

Matériaux de la couverture

Pierre en couverture, schiste

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogive, voûte en berceau brisé

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, croupe polygonale, flèche polygonale, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur, escalier en équerre, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Choeur polygonal avec voûte d'ogives à 5 quartiers, nef et bas-côtés à 5 travées, nef voûtée en berceau brisé, voûte en berceau brisé rampant sur les bas côtés, clocher porche.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, vitrail

Commentaires d'usage régional

Chevet polygonal,clocher-porche

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1908/02/11 : classé MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Sauget Jean-Michel

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29

1/43
église paroissiale Notre-Dame-de-la-Nativité
église paroissiale Notre-Dame-de-la-Nativité
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image