Eglise paroissiale Notre-Dame-de-la-Salette

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame-de-la-Salette

Titre courant

Eglise paroissiale Notre-Dame-de-la-Salette

Localisation

Localisation

Nord-Pas-de-Calais 62 Sangatte

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pas-de-Calais

Canton

Calais nord ouest

Lieu-dit

Blériot-Plage

Adresse de l'édifice

République (place de la)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1959

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

L'église de Blériot-Plage, actuellement intégrée dans la commune de Sangatte, est totalement sinistrée par faits de guerre. Une nouvelle église, dont les plans sont élaborés par l'architecte Jean Gondolo assisté d'André Berrier, est élevée entre 1959 et 1962. Les travaux sont financés par les dommages de guerre.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton armé, pierre

Matériaux de la couverture

Métal en couverture

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie de couverture

Toit bombé

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église Notre-Dame-de-la-Salette est un édifice de plan rectangulaire couvert de deux voiles courbes en béton et de cuivre agrafé. Les murs latéraux sont élevés en maçonnerie de moellons plats marbriers du Boulonnais posés en opus incertum à prépondérance horizontale. Pour répondre aux fonctions d'église de pèlerinage, l'architecte a conçu un plan permettant de créer des mouvements d'entrée et de sortie. Un clocher-signal est implanté hors oeuvre à la terminaison du mur des ex-voto, lui aussi indispensable au culte de Notre-Dame de la Salette. Le parti architectural correspond à la volonté de traduire un sentiment d'élan depuis l'entrée, renforcé par la lumière plongeante sur le choeur. En effet, les nervures de la voûte de béton partent du sol à l'entrée pour culminer au-dessus du choeur, où elles viennent contrebuter les nervures du second voile courbe partant de l'abside. Les baies verticales percées dans chaque travée sont remplies de simples verres colorés.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Frémaux Céline

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (églises paroissiales du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010)

Typologie du dossier

Dossier individuel