Phare de la pointe d'Alprech (Etablissement de signalisation maritime n°70/000)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare de la pointe d'Alprech (Etablissement de signalisation maritime n°70/000)

Localisation

Localisation

Nord-Pas-de-Calais 62 Portel (Le)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Subdivision de Boulogne-sur-Mer ; Outreau

Lieu-dit

Au sud de Boulogne sur Mer sur le cap d'Alprech

Adresse de l'édifice

Cap (rue du)

Références cadastrales

1979 AM 97, 98

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Logement, sémaphore, passerelle

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 19e siècle (détruit), 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1830, 1961

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

Signale le port de Boulogne. - 01 novembre 1830 : un feu fixe blanc est installé dans le sémaphore cédé par la Marine par la décision ministérielle du 14 juin 1830. Les bâtiments en très mauvais état sont restaurés. La maison était constituée d'une demi-tourelle attenant à un logement de trois pièces. La tourelle avait environ 4 mètres de diamètre. Terrain 20 ares. - 01 juillet 1842 : allumage sur une tourelle carrée de 10 m de hauteur formant groupe avec le sémaphore. - 1842 : Projet de construction d'un logement accolé au phare. Projet ajourné. - 23 juillet 1849 : construction d'un logement pour les gardiens en contrebas de la nouvelle tour (DM d'approbation du 30 octobre 1849) et accolé à l'ancienne. Mur d'enceinte. - 1928 : électrification du feu et augmentation de la puissance. La tour est détruite par les troupes allemandes - dès 1947 : un phare de fortune est placé au sommet du fort sur un pylône métallique. - un projet de phare sur 4 pieds métalliques de 18 m sera envisagé. Seul restera le principe de l'escalier hélicoïdal ouvert. - juin 1962 : même caractéristiques sur une colonne métallique blanche de 15 m de hauteur entourée par un escalier en spirale pour parvenir à la lanterne noire. Le phare provisoire sur un pylône métallique à 20 m au N-E du phare est alors éteint.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, pierre de taille, métal, enduit

Matériaux de la couverture

Métal en couverture

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement

Typologie de couverture

Dôme circulaire, terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution : escalier de type complexe, escalier intérieur, escalier hors-oeuvre, escalier tournant

Commentaire descriptif de l'édifice

- Description architecturale : 1er phare : Hauteur au dessus de la mer : 47 m. Description : Tourelle carrée à rambarde métallique, élevée à quelques mètres de l'ancienne tour. Des logements de gardiens sont construits en contre bas . 2e phare : hauteur au dessus de la mer : 56 m. Description : Colonne cylindrique en métal à nervures verticales avec un escalier hélicoïdal menant à une passerelle portant une lanterne de couleur noire. Soubassement à 5 marches en béton. Inscription Alprech sur la rambarde. A côté de la tourelle : bâtiment comportant les logements. Terrain : 4 852 m2. Description technique : 1er feu : 1830 : sur la tourelle cylindrique de l'ancien sémaphore. Feu fixe catoptrique blanc. 1ère optique : 01 juillet 1842 : feu fixe blanc varié par des éclats rouges toutes les deux minutes focale 0, 15 m. Autres optiques : 15 mars 1896 : feu éclair à éclat rouge toutes les 5 secondes, focale 0, 1875 m. 15 août 1902 : feu éclats réguliers de 5 secondes focale 0, 25 m, 4 panneaux au 1/4 Henry Lepaute. 27 janvier 1906 : nouveau feu à 3 éclats blancs toutes les 15 secondes et nouveau brûleur à l'incandescence par le pétrole, focale 0, 25 m. 1928 : feu à 3 éclats groupés blancs 15 secondes. Optique à 6 panneaux au 1/6, focale 0, 25 m. Electrique. 1977 : optique en verre moulée de focale 0, 35 m. Cuve à mercure : 1906. Combustibles Huile végétale : 1830. Huile minérale : vers 1873. Vapeur pétrole : 1906. Electrification : 1928. Automatisation : 1977. - Etat actuel : Optique 3 panneaux en verre moulé focale 0, 35 m. Monture métallique. Portée 23 milles. Feu blanc à 3 éclats groupés 15 secondes. Lampe halo 650w. Lanterne standard Ø 2 m métallique Sautter-Harlé modifiée pour la mise en place de l'antenne.

État de conservation (normalisé)

Bon état

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, inventaire des phares

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

VISMER-PHARES-BOGIO ; VISMER-PHARES-BOFFA ; VISMER-PHARES-FORME-ROND ; VISMER-PHARES-LOCA-TERRE