Phare de Boulogne/Carnot (Etablissement de signalisation maritime n°59/000)

Désignation

Dénomination

phare

Titre courant

Phare de Boulogne/Carnot (Etablissement de signalisation maritime n°59/000)

Localisation

Localisation

Nord-Pas-de-Calais 62 Boulogne-sur-Mer

Aire d'étude

Subdivision de Boulogne-sur-Mer

Lieu-dit

Carnot (sur le caisson terminal de la digue, coté sud de la rade)

Parties non étud

digue

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e moitié 20e siècle

Datation en années

1968

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

- 20 décembre 1887 : feu fixe blanc au sommet d'un réservoir à gaz. Le 11 mars 1888, le réservoir et le feu sont détruits par une tempête puis remis en place le 15 juillet 1888 sur une tourelle en maçonnerie surmontée d'un réservoir métallique blanc. - 9 décembre 1924 : feu électrique blanc à occultation toutes les 4 secondes. En 1924, le support est modifié : tourelle en maçonnerie surmontée d'un support métallique blanc édifié contre la tourelle précédente sur le parapet de la digue - avis du 5 février 1968 : feu modifié, 2 éclats groupés et 1 éclat blanc toutes les 15 secondes, et déplacé à 19 m de l'extrémité Nord de la digue sur un caisson terminal. Il s'agit du premier feu automatisé et télécontrôlé de France selon la méthode moderne toujours utilisée aujourd'hui.

Description

Commentaire description

- Description architecturale : Hauteur au dessus de la mer : 25, 50 m. Taille générale : 10 m Desciption : Tourelle cylindrique en maçonnerie de béton lisse construite sur le bout du caisson et portant une lanterne. Rambarde métallique - Description technique : 1ère optique : 1904 : Feu à occultation de 8 secondes de 0, 1875 m de focale au gaz. Autres optiques : 5 février 1968 : 2 éclats + 1 éclats tournants 15 secondes. Focale 0, 35 m. Cuve à mercure : 1968 Combustibles : Gaz : 1887. Electrification : 1824. Automatisation : 1968. Sonore : vibrateur : oui. - Etat actuel : Optique 6 panneaux en verre taillé focale 0, 25 m. Monture métallique. Cuve à mercure BBT Ebor 2200. Feu blanc à 2 éclats +1 éclats 15 secondes. Portée 19 milles. Lampe halo 250W. Lanterne standard Ø2 m Sautter-Harlé métallique.

Etat de conservation

état moyen

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de l'Etat

Références documentaires

Date d'enquête

2001

Crédits

© Ministère de l'équipement, Bureau des phares et balises, © Ministère de la culture, Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

inventaire des phares

Dossier

dossier individuel

Visite guidé

VISMER-PHARES-FORME-ROND ; VISMER-PHARES-LOCA-MER