Palais de justice

Désignation

Dénomination

palais de justice

Titre courant

Palais de justice

Localisation

Localisation

Nord-Pas-de-Calais 59 Avesnes-sur-Helpe

Aire d'étude

Nord

Adresse

Guillemin (place) 9

Référence cadastrale

1870 A2 659, 2007 AH 73

Milieu d'implantation

en ville

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e quart 19e siècle

Datation en années

1827

Justification de la datation

daté par source

Justification de l'attribution

attribution par source

Commentaire historique

A la suite de la destruction en 1815 (due à l'explosion d'un magasin à poudre voisin) d'un premier tribunal, un nouvel édifice est reconstruit entre 1827 et 1829 par l'architecte Victor Leplus (1798-1851). Leplus est également l'auteur du palais de justice de Lille (détruit en 1963) , dont celui d'Avesnes est le prototype. Il adopte un parti-pris italianisant inspiré de Palladio. Un volume rectangulaire accueillait la salle des pas-perdus et la salle d'audience, tandis que les bureaux étaient situés à l'arrière dans une aile d'un étage, implantée perpendiculairement. Entre 1835 et 1840, Leplus réalise un étage supplémentaire destiné aux archives. En 1837, le plafond de la salle d'audience est abaissé pour une meilleure acoustique. En 1851, le conseil général reconnaît la mauvaise fonctionnalité du bâtiment et confie à l'architecte Jules Fiévet son réaménagement. La salle des pas perdus est divisée en trois parties et le couloir ouest aménagé pour abriter des salles d'attente pour témoins et prévenus. La salle d'audience est réaménagée avec un hémicycle et le plafond à caissons est remplacé par un plafond à voussures plus bas. Une nouvelle cage d'escalier est construite à l'arrière. Les travaux sont achevés en 1853. Dans les années 1930, des travaux de confortement des planchers des combles supportant les archives et la charpente de la salle d'audience sont réalisés. Des travaux d'agrandissement sont réalisés après la Seconde guerre mondiale. Un nouveau palais de justice a été construit sur le plateau Chémerault à Avesnes en 2005-2006 par l'architecte Pierre-Louis Faloci.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

brique, calcaire marbrier, béton armé

Matériau de la couverture

ardoise

Vaisseau et étage

sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble

Parti d’élévation extérieure

élévation ordonnancée

Type de la couverture

toit à deux pans, croupe

Commentaire description

Situé sur une place, l'ancien palais de justice est implanté sur un site qui domine la ville basse. Sa fonction est révélée par le traitement de la façade qui est marquée par un portique soutenu par six colonnes cannelées sans base, supportant un fronton. Le bâtiment adopte un plan en T : la salle d'audience occupe le coeur de l'édifice ; elle est précédée d'un vestibule qui se prolonge de part et d'autre par les couloirs de circulation qui encadrent la salle d'audience. Ils mènent aux bureau situés à l'arrière sur trois niveaux. Ainsi les différentes fonctions des lieux sont très clairement identifiées.

Etat de conservation

désaffecté

Protection

Date protection

2007/11/22 : inscrit MH

Précisions sur la protection MH

Les façades et les toitures de l'ancien palais de justice avec son péristyle, le vestibule d'entrée, la salle d'audience avec ses décors et le sol en pierre bleue des espaces du rez-de-chaussée (cad. AH 73) : inscription par arrêté du 22 novembre 2007.

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM59002446, IM59002440, IM59002444, IM59002443, IM59002445, IM59002439, IM59002441, IM59002438, IM59002447, IM59002437, IM59002442

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété du département

Références documentaires

Date d'enquête

2007

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Guillot Catherine, Liardet Olivier

Cadre de l'étude

opération d'urgence

Dossier

dossier individuel