Église paroissiale Saint-Maurice

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Maurice

Titre courant

Église paroissiale Saint-Maurice

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Bouvignies

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut

Canton

Marchiennes

Références cadastrales

1859 B 202, 603, 2003 B 0432

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 16e siècle, 2e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1521, 1738, 1972

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques, attribué par tradition orale

Description historique

La date de construction de l'église primitive est inconnue. Suite à un incendie en 1477, le choeur et une partie de la nef sont restaurés. Le clocher est construit en 1521, comme en témoignent la date sur la clé du portail et l'image des Albums de Croy (1603). La flèche du clocher fait l'objet de travaux à la fin du 17e siècle qui se prolongent jusqu'en 1716. Le choeur s'écroule en 1734 et sa reconstruction commence en 1735. La reconstruction complète, mais avec conservation du clocher, est envisagée puis réalisée par un accord passé avec l'architecte Louis Abraham, architecte et entrepreneur à Montignies-sur-Rocq, le 17 avril 1738. Le sculpteur lillois Delecroix réalise la maître-autel.
Des travaux d'entretien sont réalisés au 19e siècle : en 1803 et en 1818 par l'architecte Etienne Voisin, en 1861 par Aimé Dubrulle et en 1878 par Pierre-Joseph Dautel. Quatre vitraux du choeur, dédiés à la mémoire des seigneurs du village, les Nédonchel, ont été réalisés au 19e siècle par le maître-verrier Durieux.
La flèche de la tour-porche est remplacée en 1972 par un toit en pavillon (tradition orale).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, brique, pierre

Matériaux de la couverture

Matériau synthétique en couverture, ardoise

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Coupole en pendentifs, cul-de-four

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à deux pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église, située en retrait par rapport à la rue, est encadrée par le cimetière et le presbytère. Elle possède 3 vaisseaux et 5 travées et est précédée d'une tour dont le premier niveau est en grès et les niveaux supérieurs en brique. Le porche est couvert d'un arc en grès portant l'inscription LA MiL et Vc XXI (1521). D'autres signes marquent le grès, parmi lesquels il faut signaler les armes des Ollehain, seigneurs du village au 16e siècle. L'édifice est de plan rectangulaire à trois vaisseaux, adjoint d'une abside à trois pans. L'ensemble est en brique et en grès, utilisé pour le rez-de-chaussée et le parement des contreforts, et en pierre blanche pour le chaînage des baies des bas-côtés.
La toiture à deux pans, terminée par une croupe sur le choeur, est couverte de matériau synthétique. Le toit en pavillon de la tour est en ardoise.
Les trois vaisseaux sont couverts de coupoles en pendentifs, le choeur d'un voûte en cul-de-four. Des colonnes doriques soutiennent les arcs en plein cintre des cinq travées de la nef. Le choeur est éclairé par quatre vitraux, dédiés à la mémoire des seigneurs du village, les Nédonchel.
L'église conserve le tombeau de Georges de Nédonchel (1601) (Classé MH au titre objet 11/05/1933) (notice PM59000174) et une copie de la Descente de Croix de Van Dyck, attribué à Pieter Van Mol (Anvers 1599 - Paris 1650) (Classé Mh au titre objet : 29/12/1906) (notice PM59000173) , placée dans le choeur.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Luchier Sophie

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel
151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex

1/5
Vue générale de trois quarts, le cimetière au premier plan.
Vue générale de trois quarts, le cimetière au premier plan.
© Inventaire général, ADAGP ; © PNR Scarpe-Escaut
Voir la notice image