Huilerie et usines de traitement des corps gras Alphonse Derome, puis entrepôts industriels L. Derome, actuellement entrepôt commercial

Désignation

Dénomination de l'édifice

Huilerie ; usine de traitement des corps gras

Appelation d'usage

Huilerie et usine de traitement des corps gras Alphonse Derome ; entrepôts industriels L. Derome

Destination actuelle de l'édifice

Entrepôt commercial

Titre courant

Huilerie et usines de traitement des corps gras Alphonse Derome, puis entrepôts industriels L. Derome, actuellement entrepôt commercial

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Bavay ; 4 rue Eugène-Mascart

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté de communes du Bavaisis

Canton

Bavay

Lieu-dit

Mons (Porte de)

Adresse de l'édifice

Eugène-Mascart (rue) 4

Références cadastrales

1913 A2 1175 à 1177 ; 1997 AE 9

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Entrepôt commercial

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle ; 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1860 ; 1879

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Fondée en 1860, la Sté Alphonse Derome construit en 1879, une fabrique d'huile et de graisse industrielle. Celles-ci sont issues d'huiles végétales et de graisses animales extraites par pression des suifs de boucherie, graisses de cheval et autres, après cuisson dans des chaudières à feu nu. On y fabrique également des graisses pour voitures et engrenages avec des huiles de résines saponifiées à froid. Des bureaux sont construits dans le prolongement du magasin industriel vers 1900. La cessation d'activité intervient vers 1930. Les locaux servent alors d'entrepôts à la fabrique d'engrais L. Derome. Les seuls vestiges des installations initiales sont les magasins, surélevés dans le 2e quart du 20e siècle. Ils servent aujourd'hui d'entrepôts au supermarché attenant.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique ; pan de béton armé ; béton

Matériaux de la couverture

Béton en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré ; étage de soubassement

Typologie du couvrement

Voûte à arêtes triples

Typologie de couverture

Extrados de voûte

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique ; produite sur place

Commentaire descriptif de l'édifice

Les magasins, en brique, épousent le tracé de la rue et ont été fortement modifiés après la Première Guerre mondiale : la surélévation du bâtiment, en béton armé, a fait disparaître les fronton-pignons d'origine, les baies ont été rehaussées, voire modifiées, une voûte à arêtes triples, en béton armé couvre l'ensemble. Le coeur d'îlot est occupé par un grand magasin masquant une réutilisation éventuelle des ateliers ou d'un séchoir à grains.

État de conservation (normalisé)

Vestiges ; établissement industriel désaffecté

Protection et label

Typologie de la zone de protection

Parc naturel régional

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ramette Jean-Marc

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex