Fortification d'agglomération

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fortification d'agglomération

Titre courant

Fortification d'agglomération

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Bavay

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté de communes du Bavaisis

Canton

Bavay

Références cadastrales

1995 AC 65, 67, 83, 84, 86, 87, 88, 115, 122, 128, 129, 135, 146, 147, 155, 156, 165, 167, 168, 169, 170, 172, 173, 174, 177, 178, 191, 203, 320, 346, 347, 348, 351, 352, 335-712, 355, 358, 365, 366, 369, 377, 397, 402, 432, 572, 581, 582, 620, 632, 634, 638, 647, 655, 702, 703, 706, 707, 713, 722, 723, 734

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Bas-Empire ; Fin du Moyen Age

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La fortification médiévale, réalisée vers le 9e siècle, est constituée sur son front occidental des murailles du Bas-Empire. Entre le 13e et le 15e siècle, les prévôts de Bavay ont fortifié la ville, en achevant la forteresse à l'emplacement du forum, couvrant une surface d'environ 300 m sur 90. Cette enceinte a été refaite au 16e siècle, après la destruction partielle des murailles. Ce château est visible sur l'Album de Croÿ, daté vers 1560. L'enceinte fortifiée comportait trois portes permettant l'accès à la ville : les portes de Valenciennes (routes de Cambrai, Tournai, en Belgique et Utrecht, aux Pays-Bas) , de Mons (routes de Cologne, Trèves et Reims) et de Gommeries (route de Saint-Quentin). Le projet de fortification de la ville envisagé par Louvois a été abandonné par Vauban. Aucune reprise de la fortification n'a été réalisée depuis. Aujourd'hui, un chemin de ronde est praticable sur une grande partie de l'enceinte, qui est protégée au titre des monuments historiques.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique

Commentaire descriptif de l'édifice

La fortification est constituée d'une levée de terre surmontée d'un parapet maçonné de brique et pierre (usage limité ou disparu) longé par un chemin de ronde, traversant des propriétés privées. Il ne subsiste que la "position" des portes de ville assez difficile à "lire" aujourd'hui à cause de sa discontinuité. Elle est "monumentale" à proximité du site archéologique et du musée où sont conservés "les Bosses", vestiges de tours. L'ensemble est constitué d'un muret en brique.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1992/10/01 : inscrit MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une personne privée,propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Luchier Sophie

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex