Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens n°2

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pierre-ès-Liens

Titre courant

Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens n°2

Localisation

Localisation

Grand Est ; Moselle (57) ; Abreschviller ; rue Général Jordy

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lorquin

Canton

Lorquin

Adresse de l'édifice

Général Jordy (rue)

Références cadastrales

1988 1 90

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1783

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Handli ; Matthias (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

L'église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens fut construite en 1783 en remplacement de l'ancienne église (église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens n°1, IA57002092) qui remplaçait elle-même l'église primitive édifiée hors du village (IA57002066). Le nouvel édifice est renseigné par des plans conservés aux archives départementales de Meurthe-et-Moselle qui présentent deux projets. Un premier projet proposé par l'architecte Mathieu Günde de Niderviller (57) le 19 février 1774 (devis AD 54 C 475) est connu par des dessins dressés par l'inspecteur des Ponts-et-chaussées, Chassain (AD 54 C 476 n° 1, 2, 3 recto, 5, 4, 6) dont certains sont datés du 14 avril 1777. Proche de l'ancienne église (église paroissiale n°1) par son plan (nef unique éclairée par trois baies, choeur polygonal précédant une sacristie de plan carré) elle s'en différencie par l'adjonction d'un clocher dans oeuvre. Ce projet n'a pas été réalisé ; le percement de cinq oculus dans le pignon oriental de la nef évoque ce qui a été réalisé à la chapelle de la verrerie de Lettenbach (Commune de Saint-Quirin, PA00106992) dont l'architecte serait peut être identique ?. Le second projet, retenu, est signé "Matthias Handli, architecte". L'édifice possédait deux portes murées par la suite, où les confessionnaux ont pris place. Le cadastre allemand de la fin du 19e siècle représente un cimetière mitoyen à l'ouest de l'église.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Enduit, grès, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe polygonale

Commentaire descriptif de l'édifice

Non orientée, l'église présente un clocher carré dans oeuvre en façade, avec bulbe surmonté d'une lanterne. La façade est arrêtée par une corniche au ras des deux demi-pignons remplis chacun par une lucarne en oeil-de-boeuf, comporte sur toute sa hauteur un portail cintré surmonté d'une fenêtre rectangulaire. Cet ensemble en pierre de taille (grès des Vosges) avec piles de pierres saillantes forme le premier niveau de la tour. Le second niveau, avec une fenêtre rectangulaire, est séparé du troisième niveau par une chaîne de pierres entourant la tour. Ce troisième niveau est percé sur chaque face d'une fenêtre cintrée avec les abat-son. Les chaînages verticaux de la tour et de la façade sont réguliers, non alternés, ce qui est le cas de l'abside. La nef plafonnée est éclairée par cinq fenêtres cintrées, le choeur, plus étroit et légèrement surélevé, est également plafonné ; il se terminé par une abside à trois pans ; les plafonds de l'église et du choeur ont une décoration de gypserie. Des pilastres cannelés avec des chapiteaux composites scandent le volume de la nef et du choeur (ils sont doublés dans ce dernier) et douze bustes de saint sur fond doré ornent l'adoucissement du plafond de la nef dont la partie inférieur a été orné d'un faux-appareil. Cette ornementation date du 19e siècle (1869) , avec sans doute des ajouts des années 1920.

Technique du décor des immeubles par nature

Décor stuqué

Indexation iconographique normalisée

Ordre composite ; saint ; pilastre ; fronton

Dimensions normalisées des édicules uniquement

L = 3960 ; la = 1420

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM57004330, IM57004491, IM57004322, IM57004325, IM57004320, IM57004323, IM57004324, IM57004328, IM57004329, IM57004321, IM57004327, IM57004326, IM57004331, IM57004334, IM57004336, IM57004337, IM57004332, IM57004333

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chambrion Matthieu, Tronquart Martine

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général
Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63