Hôtel Brunehaut puis Hôtel Courcol actuellement immeuble

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Hôtel Brunehaut ; Hôtel Courcol

Destination actuelle de l'édifice

Immeuble

Titre courant

Hôtel Brunehaut puis Hôtel Courcol actuellement immeuble

Localisation

Localisation

Grand Est ; Meurthe-et-Moselle (54) ; Nancy ; 26 place de la Carrière ; rue des Ecuries

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nancy

Canton

Nancy-Nord

Adresse de l'édifice

Carrière (place de la) 26 ; Ecuries (rue des)

Références cadastrales

1830 G 13, 1865 G 27, 28, 1972 AN 305, 2008 AN 305

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 16e siècle, 3e quart 18e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1567, 1755

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Héré Emmanuel (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Brunehaut Jacques (commanditaire), Courcol Laurent (habitant célèbre), Legrand Claude ou Antoine (habitant célèbre), Lombillon Joseph-Charles (habitant célèbre), Lyautey Raoul (habitant célèbre)

Description historique

Un premier immeuble est construit dans le 3e quart du 16e siècle dans le cadre d'une opération urbaine de lotissement associée à la construction d'un nouveau rempart (rempart de Vaudémont) et la création de la "neuve rue" (ou "place neuve" actuelle place de la Carrière). L'ensemble des façades sur la "neuve rue" est construit selon un modèle imposé par l'autorité ducale. La parcelle d'une largeur de 31 pieds correspondant à cet immeuble fut adjugée en 1567 à Jacques Brunehaut (ou Bruneau) chirurgien du duc, dont la fille Renée ayant épousée Jean Callot serait la mère de Jacques Callot. Deux ans plus tard, en 1569, à la mort de son épouse, Jeannon Gennetaire, Brunehaut cède la maison inachevée à Laurent Courcol, receveur général de Lorraine. A la fin du siècle (date inconnue) elle appartient à la famille Legrand comme l'atteste la présence des armoiries gravées sur le bassin se trouvant dans la cour. Comme tous les immeubles de la place, le bâtiment est entièrement réhabilité dans le 3e quart du 18e siècle, suite à un arrêt du 5 avril 1754 du duc Stanislas Leszczynski (AM Nancy BB27, AD 54 C177) ordonnant l'uniformisation des façades de la place selon une élévation dont le modèle est attribué à Emmanuel Héré ; les travaux sont réalisés en 1755-1756, financés par le duc lui-même pour une somme totale de 384 067 livres 4 sols 10 deniers. Outre la façade, l'hôtel fait l'objet de travaux intérieurs : reconstruction de l'escalier principal, modification de la galerie de liaison, réfection des décors. A la fin du 18e siècle, le bâtiment est toujours la propriété de la famille Legrand jusqu'au 11 thermidor an VIII (30 Juillet 1800), date à laquelle Elisabeth Legrand cède l'édifice à Joseph-Charles Lombillon qui possédait déjà le n°36 (d'après A. Beau, la création de la "Neuve rue" de la Carrière à Nancy en 1567, dans le Pays Lorrain, 1988, p.36). D'après l'historien Pfister (Histoire de Nancy : tome 2. Nancy, 1909 p. 234), l'immeuble (ou l'immeuble mitoyen au n° 28) correspondrait à l'ancien hôtel de la famille Stainville, alors que pour Robaux (Les rues de Nancy, 1984 p. 75) il ne formerait qu'une partie de cet hôtel qui aurait occupé les numéros 26 à 32. Au 19e siècle l'ensemble fait l'objet de plusieurs campagnes de travaux : décors intérieurs mis au goût du jour, installation d'une passerelle appuyée sur la façade de la rue des Ecuries afin de relier l'immeuble et le toit en terrasse des constructions lui faisant face (servant de garage) sur le parc de la Pépinière, surélévation du second corps, galerie fermée sur la cour par un mur maçonné percé de baies. Après plusieurs changements de propriétaires, Raoul Lyautey, frère du maréchal, l'achète en 1919. Il appartient toujours pour partie à ses descendants.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise, tuile mécanique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Parcelle traversante en profondeur. Edifice à deux corps séparés par une cour, et reliés par 2 corps étroits : au Sud, une galerie de liaison surélevée (reliant l'étage principal des 2 corps de bâtiment), autrefois ouverte, supportée par des consoles à décor feuillagé ; au Nord, un corps de passage fermé sur lequel s'appuie le puits (étudié IA5402444). La dénivellation importante (environ 2 mètres) entre la place et la rue permet de loger un entresol dans le 2e corps, qui était occupé par des pièces de service. Une rigole creusée dans le pavage du couloir de ce corps de bâtiment permet l'évacuation des eaux de la cour vers la rue secondaire dite des Ecuries.

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie, sculpture

Indexation iconographique normalisée

Coquille ; mascaron ; ornement à forme végétale

Description de l'iconographie

Coquille : décor rocaille sur porte, mascaron : dans la cour, ornement végétal : console galerie de liaison sur cour

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/02/07 : inscrit MH partiellement ; 1945/09/07 : classé MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Façade et toiture du corps 1 (sur la place de la Carrière) : inscrit MH par arrêté du 7 février 1925 ; fontaine dans la cour : classé MH par arrêté du 7 septembre 1945

Référence aux objets conservés

IM54014430

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008

Date de rédaction de la notice

2014

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bouit Edwige, Tronquart Martine

Cadre de l'étude

Étude urbaine Nancy

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général
Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63

1/24
hôtel Brunehaut puis hôtel Courcol actuellement immeuble
hôtel Brunehaut puis hôtel Courcol actuellement immeuble
© Région Lorraine - Inventaire général ; © Ville de Nancy ; © communauté urbaine du Grand Nancy
Voir la notice image