Parc de la Cure d'Air Saint-Antoine, puis verger du couvent de visitandines Sainte-Marie, actuellement jardin public de la Cure d'Air

Désignation

Dénomination de l'édifice

Parc, verger

Appelation d'usage

Cure d'Air Saint-Antoine ; verger du couvent de la Visitation ; jardin public de la Cure d'Air

Destination actuelle de l'édifice

Jardin public

Titre courant

Parc de la Cure d'Air Saint-Antoine, puis verger du couvent de visitandines Sainte-Marie, actuellement jardin public de la Cure d'Air

Localisation

Localisation

Grand Est ; Meurthe-et-Moselle (54) ; Nancy ; 64 rue Marquette ; sentier des Vignes

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nancy

Lieu-dit

Haut-de-Chèvre

Adresse de l'édifice

Marquette (rue) 64 ; Vignes (sentier des)

Références cadastrales

1972 CL 111

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Terrasse en terre-plein, verger, pavillon de jardin, terrain de jeu, rocher artificiel, mur de clôture

Nom de l'édifice

Édifice hospitalier dit maison de convalescence Cure d'Air Saint-Antoine puis couvent de visitandines Sainte-Marie, actuellement école d'art de Condé

Références de l'édifice de conservation

IA54002252

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

Simonin (paysagiste)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Le parc de la Cure d'Air, dessiné par le paysagiste Simonin, est aménagé en 1901 pour servir de lieu de promenade aux résidents de l'établissement de la Cure d'Air Saint-Antoine et aux habitants de la ville. Un droit d'entrée de deux francs était demandé et permettait l'utilisation des activités ludiques : balançoires, jeu de croquet, jeu de Vindas (mât vertical tendu de quatre cordes permettant de se soutenir pour avancer à pas de géant) , piste de skating, promenade à dos d'âne, tennis. Un "hall-buffet" (débit de boissons, actuelle "guinguette Pierre Vincent) servait de buvette. Dans la partie nord se trouvait la "villa Saint-Charles" (aujourd'hui disparue) et deux remises en bois (aujourd'hui disparues). Un funiculaire (aujourd'hui disparu IA54002254) construit en 1905 permettait d'y accéder. En 1923, les soeurs de la Visitation alors établies rue des Ponts achètent la propriété et y installent leur nouveau couvent. Elles aménagent en verger l'extrémité est du parc. Elle font également élever sur un rocher artificiel un groupe sculpté représentant l'apparition du Sacré Coeur à sainte Marguerite Marie Alacocque (étudié dans la base Palissy) et une croix de mission (étudiée dans la base Palissy) dans la partie du parc située au nord-est de la chapelle du couvent. La propriété est achetée en 1991 par la Ville, après le départ des soeurs en 1989. Le parc est ouvert au public en 1992.

Description

Typologie de plan

Jardin irrégulier

Partie d'élévation extérieure

Jardin en pente

Couverts ou découverts du jardin de l'édifice

Arbre isolé ; massif d'arbres ; pelouse

Commentaire descriptif de l'édifice

Jardin public clos de 2, 5 hectares, de forme quasi-rectangulaire, installé au sommet de la côte dominant la ville (300 m d'altitude). A l'entrée du parc se dressent les bâtiments de l'ancien couvent des soeurs de la Visitation, occupés aujourd'hui par l'école d'art Condé, ainsi qu'un groupe sculpté (étudié dans la base Palissy) érigé sur un rocher artificiel en pierre de roche. Un chemin de ceinture permet de faire le tour du jardin. Au centre se dresse un ancien débit de boissons ou buvette, dite guinguette Pierre Vincent (appellation récente, 1993) , en bois (IA 54002305). Un pavillon de jardin, petit bâtiment rectangulaire, au nord, rappelle la vocation première de la propriété comme maison de repos et de convalescence à travers l'inscription peinte sur la façade, partiellement lisible, concernant des instructions sur les traitements recommandés : [...] APPLICATIONS EAU FROIDE [...] ; ce pavillon semble avoir servi de "remise" pour l'activité de tennis dont le terrain était accolé. Il reste dans la partie nord-est un terrain de jeu de quilles consistant en une longue piste délimitée par des poutres, se terminant par une petite construction en U maçonnée et en contrebas servant à stopper et recueillir les boules ; des cercles cimentés matérialisent l'emplacement des quilles et une rampe en métal permet de renvoyer les boules à l'extrémité de la piste de lancer. Dans la partie centrale du parc, un taillis constitué de frênes, hêtres et érables, et, dans la partie nord, un verger, remarquable pour ses arbres fruitiers plantés de manière irrégulière sur les pelouses en pente vers le sud : abricotiers (Pêche de Nancy) , cerisiers (Burlat, Cœur de pigeon, Napoléon, Var) , cognassier (Champion) , mirabelliers (de Nancy) , pêchers (Reine des vergers) , poiriers (Comtesse de Paris, Conférence, Louise Bonne d'Avranche, Triomphe de Vienne) pommiers (Idared, Peasgood, Rambourg de Lorraine, Reine des reinettes) , pruniers (reine-claude doré, quetsche d'Alsace, quetsche de Letricourt). Des aires de jeux pour enfants, avec portiques et balançoires sont aménagés en divers points du parc. Le côté sud-est du jardin est constitué d'une terrasse en terre-plein à deux niveaux et d'un second verger en pente d'où l'on possède une large vue sur la ville en contrebas. Une vigne pousse le long du mur de soutènement de la terrasse.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM54009069

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Conditions d'ouverture au public

Ouvert au public

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Metz Claire, Tronquart Martine

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Typologie du dossier

Sous-dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général
Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63

1/14
parc puis verger du couvent de la Visitation actuellement jardin public de la Cure d'Air
parc puis verger du couvent de la Visitation actuellement jardin public de la Cure d'Air
© Région Lorraine - Inventaire général ; © Conseil général de la Meurthe-et-Moselle
Voir la notice image