communs de l'Hôtel Auban-Moët, aujourd'hui établissement administratif communal

Désignation

Dénomination

communs

Titre courant

communs de l'Hôtel Auban-Moët, aujourd'hui établissement administratif communal

Localisation

Localisation

Champagne-Ardenne 51 Epernay

Aire d'étude

Epernay centre

Adresse

Champagne (avenue de) 7 bis ; Jean-Moët (rue) 6 ; Reims (rue de) 2

Référence cadastrale

1920 D 515 à 520

Milieu d'implantation

en ville

Parties non étud

écurie, remise, sellerie, conciergerie, orangerie, logement

Edifice de conservation

hôtel Auban Moët

Référence de l'édifice de conservation

IA51000843

Historique

Datation des campagnes principales de construction

4e quart 19e siècle

Datation en années

1885

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

Gosset ; Alphonse (architecte)

Justification de l'attribution

attribution par source

Personnalitées

Auban, Victor (commanditaire) Moët de Romont, Sidonie-Rachel (commanditaire)

Commentaire historique

Communs construits en 1885 par l'architecte Alphonse Gosset dans l'extrémité nord du jardin de la propriété de l'hôtel Auban-Moët. Ils sont achetés avec l'hôtel le 8 février 1920 par la ville d'Epernay avec le pavillon d'habitation pour y installer les bureaux des services techniques municipaux.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

brique, pierre, pan de fer, verre

Matériau de la couverture

ardoise, zinc en couverture

Parti de plan

plan symétrique

Vaisseau et étage

1 étage carré, rez-de-chaussée

Type et nature du couvrement

charpente en bois apparente, voûte d'arêtes

Parti d’élévation extérieure

élévation ordonnancée

Type de la couverture

toit en pavillon, terrasse, croupe, verrière

Commentaire description

Parties constituantes : les écuries occupent l'angle formé par les rues de Reims (anciennement rue du Pont) et rue Pupin ; prolongées, d'un côté, par les écuries suivies de l'orangerie et du pavillon du concierge ; de l'autre, par les remises. Les logements occupent l'étage de la remise et de la sellerie. A l'exception de l'orangerie, tous les locaux ont été transformés en bureaux administratifs de l'hôtel de ville dès 1920. L'écurie, la remise et la sellerie s'organisent selon un plan symétrique en V s'articulant sur un porche monumental ; l'orangerie et la conciergerie sont accolées à celui-ci selon un plan rectangulaire. L'orangerie occupe un rez-de-chaussée ; la conciergerie, l'écurie, la sellerie et la remise et un étage carré. Les murs sont construits en brique et pierre calcaire grise d'Ecaussines (Belgique) en lits alternés. Côté jardin, la façade de l'orangerie est en pan de fer et verre. Après 1920, les baies des remises sont comblées en brique et verre pour abriter des bureaux. La toiture est en terrasse sur l'orangerie, en pavillon sur la conciergerie, à longs pans à croupe sur la remise, la sellerie et l'écurie. La charpente en bois apparente de l'écurie intègre celle du lanternon de l'horloge.

Technique du décor des immeubles par nature

sculpture

Représentation

balustre ; pot à feu

Précision sur la représentation

La façade dans l'angle est en hémicycle, avec, au centre, une grande loge voûtée et largement ouverte, elle forme l'entrée couverte devant l'écurie et sert d'abri pour atteler, dételer, panser les chevaux. La corniche à consoles épouse l'arche monumentale du porche, elle est surmontée d'une balustrade d'acrotère en terre cuite avec pots à feu d'amortissement en pierre et du lanternon de l'horloge.

Protection

Intérêt de l'oeuvre

à signaler

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bailly Gilles-Henri, Caulliez Stéphanie, Laurent Philippe

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

sous-dossier

Dossier adresse

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81