chapelle de l'Hôpital Auban-Moët dite Notre-Dame-de l'Assomption

Désignation

Dénomination

Chapelle

Précision sur la dénomination

Chapelle d'hôpital

Vocable

Notre-Dame-de-l'Assomption

Appellation et titre

Chapelle de l'Hôpital Auban-Moët

Titre courant

Chapelle de l'Hôpital Auban-Moët dite Notre-Dame-de l'Assomption

Localisation

Localisation

Champagne-Ardenne 51 Epernay

Aire d'étude

Epernay centre

Adresse

Hôpital Auban-Moët (rue de l') 137

Référence cadastrale

2000 BD 121

Milieu d'implantation

En ville

Edifice de conservation

Hôpital Auban Moët

Référence de l'édifice de conservation

IA51000832

Historique

Datation des campagnes principales de construction

4e quart 19e siècle

Datation en années

1893

Justification de la datation

Porte la date

Justification de l'attribution

Attribution par source

Personnalitées

Auban-Moët, Victor (donateur)

Commentaire historique

La chapelle de l'hôpital Auban-Moët est réalisée comme l'ensemble de cet établissement aux frais de Victor Auban-Moët et de son épouse qui font un legs particulier de 150 000 F le 27 juin 1888 et en 1889, pour l'édification de la chapelle. Contrairement au reste de l'Hôpital, celle-ci est réalisée en dehors de toute procédure d'adjudication, en même temps que l'hôpital. Le projet est signé par les architectes Edouard Deperthes et Théodore Ballu, architectes qui s'étaient déjà associés pour réaliser l'hôtel de ville de Paris. En janvier 1888, sur proposition du maire Charles Gérard, la Commission Administrative décide d'ériger sous la chapelle une crypte spécialement affectée à la sépulture de la famille des donateurs en reconnaissance des dons affectés à l'hôpital. Dans cette crypte reposent les corps de la famille Auban-Moët et des descendants, les familles Van Bomberghen et d'Eudeville. Conformément aux dispositions du legs, la chapelle est desservie par les Soeurs de la Communauté de Sainte-Chrétienne. La pose de la première pierre de la chapelle a lieu le 25 août 1890. La réalisation est due à l'entreprise F. Demerlé de Reims. L'édifice achevé est inauguré le 25 septembre 1893 et consacré en 1954 à Notre-Dame-de-l'Assomption.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériau de la couverture

Ardoise

Parti de plan

Plan allongé

Vaisseau et étage

1 vaisseau

Type et nature du couvrement

Voûte d'ogives

Parti d’élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Type de la couverture

Toit à longs pans, croupe polygonale, toit en pavillon, flèche polygonale

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudié dans la base Palissy), céramique, mosaïque, peinture, vitrail, ferronnerie, menuiserie

Représentation

Colonne, pinacle, crochet, quadrilobe : ornement à forme architecturale : feuillage : ornement à forme végétale ; croix, ange, Vierge, Christ, saint, Pélican mystique : symbole : religion chrétienne

Précision sur la représentation

Flèche et pinacles à crochets. Chapiteaux feuillagés (chêne, chardon, feuille d'eau).

Dimensions

L = 4000 ; la = 2000 ; h = 5600

Protection

Intérêt de l'oeuvre

À signaler

Observations

Richesse de l'architecture et de son décor

Statut juridique

Statut de la propriété

Propriété de la commune

Ouverture au public

Utilisation cultuelle

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bailly Gilles-Henri, Caulliez Stéphanie, Laurent Philippe

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dossier

Sous-dossier

Dossier adresse

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81