Église paroissiale Notre-Dame

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame

Titre courant

Église paroissiale Notre-Dame

Localisation

Localisation

Grand Est ; Marne (51) ; Epernay ; place Thiers

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Epernay centre

Adresse de l'édifice

Thiers (place)

Références cadastrales

2000 BI 442

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1898

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Description historique

Eglise paroissiale construite de 1898 à 1907 par Paul Selmersheim, à l'emplacement de l'ancien hospice. Bombardée en 1918, elle est restaurée par son fils architecte Antoine Selmersheim de 1922 à 1925. Elle se caractérise par un style de transition emprunté à Saint-Yved de Braine (tour lanterne...) avec les détails "modernes" adaptés de l'église d'Orbais, succède à l'église se trouvant jadis place Hugues Plomb dont il ne reste plus que le portail Saint-Martin. Le clocher possède une cloche datant de 1491 par Bourdon, provenant de l'ancienne église Saint-Martin.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, pierre de taille, calcaire, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit en pavillon, croupe polygonale, flèche polygonale

Commentaire descriptif de l'édifice

Les arcs de fondation sont constitués de murs en meulière. Le gros oeuvre est en meulière revêtue de pierre de taille calcaire à l'extérieur, enduite à l'intérieur. L'église, au plan en croix latine, se compose d'une nef avec collatéraux et d'un transept avec bras saillants surmontés d'une toiture à longs pans, de 2 chapelles carrées s'ouvrant sur la deuxième travée de la nef avec toit en pavillon, d'une abside polygonale et de chapelles rayonnantes coiffées de croupes polygonales. Le tout est voûté de croisées d'ogives. La flèche polygonale, coiffant la tour-lanterne, atteint 77 mètres. L'élévation intérieure comporte 3 niveaux (grandes arcades, triforium, fenêtres hautes). La grosse tour centrale formant lanterne à l'intérieur occupe la croisée du transept. Dimensions : la largeur au niveau de la nef est de 19, 20 mètres et de 28 mètres à partir du transept vers l'abside.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, vitrail (étudié dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Vierge

Description de l'iconographie

Portail principal à ébrasements surmonté d'un tympan sculpté représentant la Vierge dans une mandorle, entourée d'anges.

Dimensions normalisées des édicules uniquement

L = 7300 ; la = 1920 ; la = 2800 ; h = 8380

Commentaires d'usage régional

Tour-lanterne

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bailly Gilles-Henri, Caulliez Stéphanie, Laurent Philippe

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81

1/11
église paroissiale Notre-Dame
église paroissiale Notre-Dame
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image