Séminaire, actuellement école supérieure

Désignation

Dénomination de l'édifice

Séminaire

Destination actuelle de l'édifice

École supérieure

Titre courant

Séminaire, actuellement école supérieure

Localisation

Localisation

Champagne-Ardenne 51 Châlons-en-Champagne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Châlons-en-Champagne centre

Adresse de l'édifice

La Rochefoucault-Liancourt (rue de) 3

Références cadastrales

1826 E 176, 1981 BD 273

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

École supérieure dite Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers

Référence de l'édifice de conservation

IA51000396

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1781

Commentaires concernant la datation

Datation par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Le Clerc de Juigné Antoine (commanditaire)

Description historique

Le séminaire de Châlons fut reconstruit de 1781 à 1787 à l'initiative de l'évêque Antoine Le Clerc de Juigné, sur l'emplacement des bâtiments disparates du premier grand séminaire édifié par Félix Vialard de Herse entre 1641 et 1661. Les plans ont été dressés par l'architecte rémois Lefèvre. La chapelle fut réalisée par Jean l'Evangéliste Poterlet. Le séminaire fut supprimé en juin 1791. Dès 1806, les bâtiments, sur ordre de Napoléon, furent affectés à l'école impériale des Arts et Métiers, aujourd'hui Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, bossage

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan régulier en U

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés

Commentaire descriptif de l'édifice

Construit sur un plan régulier en U, l'ensemble est clos sur la rue par une aile basse percée d'un portail monumental. Le rez-de-chaussée est en calcaire dit pierre de Savonnières à bossage. Les étages sont en craie avec encadrement des baies en pierre de Savonnières. Une corniche moulurée à modillons délimite le deuxième étage et l'étage de comble. Les baies du comble alternent frontons triangulaires et frontons cintrés. Le corps en fond de cour présente un portique en rez-de-chaussée. Les trois baies d'axe sont surmontées d'un fronton triangulaire mouluré et sans ornementation où se trouve une horloge.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1984/11/16 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades et les toitures sont classées MH depuis le 16/11/1984.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bonnet Claire, Miguel Sandra

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81