Abbaye de bénédictins Saint-Pierre-aux-Monts, puis quartier de cavalerie Saint-Pierre, puis quartier de cavalerie Tirlet, actuellement établissement administratif dit cité Tirlet

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De bénédictins

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pierre

Appelation d'usage

Abbaye Saint-Pierre-aux-Monts

Destination actuelle de l'édifice

Abbaye ; quartier de cavalerie ; établissement administratif

Titre courant

Abbaye de bénédictins Saint-Pierre-aux-Monts, puis quartier de cavalerie Saint-Pierre, puis quartier de cavalerie Tirlet, actuellement établissement administratif dit cité Tirlet

Localisation

Localisation

Grand Est ; Marne (51) ; Châlons-sur-Marne ; 5 rue de la Charrière

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Châlons-en-Champagne centre

Adresse de l'édifice

Charrière (rue de la) 5

Références cadastrales

1826 G 542, 1981 AY 219, 225 à 228, 268, 280 à 282

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 16e siècle, 1er quart 18e siècle, 3e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1524, 1713, 1753

Commentaires concernant la datation

Datation par travaux historiques, datation par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La fondation de l'abbaye bénédictine de Saint-Pierre-aux-Monts paraît remonter au 5e siècle. La première mention dans les textes conservés, date de 1027, lorsque Roger Ier évêque de Châlons confirme l'établissement de l'abbaye. La nouvelle église fut consacrée en 1034. On ne sait presque rien sur les bâtiments conventuels avant le 18e siècle, à l'exception d'une mention de reconstruction du sanctuaire en 1524 à l'initiative de l'abbé Pierre Lanisson, dont la pierre tombale est conservée dans l'église Notre-Dame-en-Vaux. A partir de 1713, les religieux entreprennent une reconstruction somptueuse des bâtiments conventuels et de l'église. Une première aile est achevée en 1718. Une seconde aile est commencée en 1758. L'église, démolie en 1772, ne fut jamais reconstruite à cause de la Révolution et de la dissolution de l'abbaye. Les bâtiments furent réutilisés comme caserne d'infanterie puis quartier de cavalerie et finalement sont rasés en 1836.

Description

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, 2 étages carrés, étage de comble, 3 vaisseaux

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, croupe brisée, toit à longs pans brisés, toit brisé en pavillon, flèche conique, pignon, croupe polygonale, lanterneau, bulbe

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiments conventuels du 18e siècle présentaient une élévation à un étage carré et un étage de comble ou à deux étages carrés et un étage de comble. L'église, de plan allongé, comportait trois vaisseaux, et une flèche à la croisée du transept. Le massif occidental se composait de deux tours surmontées chacune d'un bulbe polygonal et d'un lanternon. L'élévation du corps de bâtiment sur le jardin était ordonnancée, avec un avant-corps central et deux avant-corps latéraux.

État de conservation (normalisé)

Détruit

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bonnet Claire, Miguel Sandra

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81