Collégiale, actuellement église paroissiale Notre-Dame-en-Vaux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Collégiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame-en-Vaux

Destination actuelle de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Collégiale, actuellement église paroissiale Notre-Dame-en-Vaux

Localisation

Localisation

Champagne-Ardenne 51 Châlons-en-Champagne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Châlons-en-Champagne centre

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (quai)

Références cadastrales

1826 D 92, 1981 BC 434

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Ensemble canonial Notre-Dame-en-Vaux

Références de l'édifice de conservation

IA51000402

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 12e siècle, 1er quart 13e siècle, 4e quart 13e siècle, 14e siècle, 3e quart 15e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1ère moitié 16e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1469, 1852, 1859

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source, attribué par travaux historiques

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Champenois Paul (commanditaire) Monyer de Prilly Marie-Joseph (donateur)

Description historique

Eglise desservie par un collège de chanoines séculiers dès 1114 et supprimé en 1791. 1157 : effondrement de l'édifice en cours de construction mais conservation des niveaux inférieurs du transept et des tours du chevet. Reconstruction du rez-de-chaussée de la nef et des collatéraux, des tours ouest et des portails ouest et sud. 1170-1210 : construction du choeur et du déambulatoire. Surélévation d'un niveau du transept, achèvement de la nef. Limite 13e - 14e s. : édification de 4 flèches sur les tours du chevet et de la façade ouest. 1469 : édification du porche sud. Vers 1525 : agrandissement des baies des collatéraux. A la Révolution : destruction des flèches pour récupérer le plomb sauf la flèche sud-ouest. 1793 : martèlement du portail sud. 1814 : transformation en écurie et en bivouac. 19e s. : restauration par l'abbé Champenois puis par l'abbé Leroux. 1852-1857 : direction des travaux par l'architecte Lassus. 1852 : reconstruction de la flèche de la tour nord-ouest. 1859 : don d'un carillon de 56 cloches par Mgr de Prilly. Vers 1888, 2e campagne de travaux entreprise sous la direction de Genuys. 27 novembre 2000 : inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de saint Jacques.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise, plomb en couverture

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives, voûte nervurée appareillée comme la voûte à arêtes doubles

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit en pavillon, flèche polygonale, appentis, croupe ronde

Commentaire descriptif de l'édifice

Eglise construite en pierre de taille calcaire, au plan en croix latine. Façade ouest cantonnée de 2 tours de plan carré, divisées en 4 niveaux par des bandeaux, marquées de contreforts d'angle à ressauts, terminées par une flèche en charpente recouverte de plomb, flanquées de 4 clochetons. Elle se compose de 4 niveaux : portail, registre de 3 baies, rose et pignon percé d'un oculus. La nef à 7 travées s'élève sur 4 niveaux : grandes arcades, tribunes, triforium aveugle, fenêtres hautes. Le remplage des baies basses est de style flamboyant. Choeur, de style gothique primitif, élévation sur 4 niveaux, repos des grandes arcades sur des colonnes monocylindriques, entouré d'un déambulatoire et de 3 chapelles rayonnantes éclairées chacune par 3 baies. Le chevet s'étage sur 3 niveaux, il est encadré de 2 tours identiques à celles de l'ouest. Façade du croisillon sud composée de 2 grandes baies plein cintre à ébrasement profond, surmontée d'un grand oculus quadrilobé, surmontés de 3 baies géminées et pignon percé d'un oculus. L'église est entièrement voûtée d'ogives quadripartites. Le portail sud est flanqué d'un porche flamboyant à voûte nervurée appareillée comme la voûte à arêtes doubles appelée voûte en étoile, et couvert d'un toit à longs pans à pignon découvert. La nef est couverte d'un toit à longs pans en plomb. Bas-côtés, couverts d'un toit en appentis en plomb. Le transept est couvert d'un toit à longs pans à pignon couvert en plomb. Les tours du chevet sont couvertes d'un toit en pavillon en ardoise. Le choeur est couvert d'une croupe ronde en plomb.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, sculpture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale ; ornement : représentation humaine ; ornement à forme architecturale ; ornement à forme géométrique ; ornement à forme animale

Description littéraire de l'iconographie

Façade ouest ornée d'un bandeau soutenu par des modillons, d'un bandeau orné de têtes d'ange reliées entre elles par une guirlande de feuillage. Etage supérieur des tours orné d'un bandeau de billettes ou de pointes de diamant. Corniche à modillons, de la nef, des bas-côtés et du chevet ornée de feuilles, rosaces, mascarons, écussons. Triforium séparé des tribunes par un bandeau de feuillage.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1840 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'église paroissiale Notre-Dame-en-Vaux a été classée en 1840.

Référence aux objets conservés

IM51000776, IM51000784, IM51001037, IM51001085, IM51001088, IM51001105, IM51001030, IM51001033, IM51001065, IM51001089, IM51001098, IM51000878, IM51001007, IM51001021, IM51001023, IM51001025, IM51001041, IM51001067, IM51000882, IM51001024, IM51001027, IM51001029, IM51001081, IM51000768, IM51000770, IM51000771, IM51001004, IM51001062, IM51000766, IM51000769, IM51000881, IM51001005, IM51001039, IM51001040, IM51001043, IM51001068, IM51001069, IM51001103, IM51001106, IM51000763, IM51000767, IM51000772, IM51000780, IM51000783, IM51001036, IM51001100, IM51000778, IM51001064, IM51001006, IM51001035, IM51001066, IM51000874, IM51001022, IM51001026, IM51001097, IM51001034, IM51001060, IM51001083, IM51001109, IM51000764, IM51000880, IM51001042, IM51001061, IM51001091, IM51000782, IM51001009, IM51001028, IM51001031, IM51001032, IM51001087, IM51001090, IM51001093, IM51001095, IM51001101, IM51000765, IM51000877, IM51001063, IM51001084, IM51001092, IM51001094, IM51001096, IM51001102, IM51001104, IM51000757, IM51000777, IM51000876, IM51000879, IM51001008, IM51001038, IM51001082, IM51001099, IM51001319

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Affectataire de l'édifice

Clergé

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bonnet Claire, Miguel Sandra

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81