Église paroissiale Saint-Alpin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Alpin

Titre courant

Église paroissiale Saint-Alpin

Localisation

Localisation

Grand Est ; Marne (51) ; Châlons-sur-Marne ; rue des Lombards

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Châlons-en-Champagne centre

Adresse de l'édifice

Lombards (rue des)

Références cadastrales

1826 F 255, 1981 BE 194

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 12e siècle, 4e quart 15e siècle, 1ère moitié 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 13e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1522, 1539, 1554

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques, porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

1160-1170 : début de la construction de l'église actuelle. Vers 1200 : voûtement en ogive de la nef et des bas-côtés, auparavant en charpente apparente. Du 1er édifice roman subsistent : la travée centrale de la façade occidentale, la nef, les grandes arcades de la nef et la presque totalité du bas-côté nord et du bas-côté sud. 4e quart 15e s. : reconstruction du chevet et édification de la tour du clocher. 1ère moitié 16e s. : agrandissement des bas-côtés nord et sud. Création de 2 petites chapelles dans le bas-côté nord. 1522-1536 : création de chapelles dans le bas-côté sud. 1554 : achèvement des travaux de la chapelle de la Vierge du bras sud, date gravée à l'extérieur. Même période : remaniement des 2 pignons latéraux de la façade occidentale romane. Création de 2 portails latéraux dont l'un porte la date 1539. 1791 : il est question de détruire l'église. 19e-20e s. : campagnes de restauration de la couverture, de la charpente et de maçonnerie.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, ardoise, cuivre en couverture, plomb en couverture, tôle ondulée, tuile creuse

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives, voûte nervurée appareillée comme la voûte à arêtes doubles

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis, toit en pavillon, croupe, croupe polygonale, pignon découvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Construite en pierre de taille provenant des carrières de Faloise et de Savonnières, l'église présente un plan en croix latine. La partie centrale de la façade occidentale romane est terminée par un pignon découvert percé de 3 baies en plein cintre. Les portails des demi-pignons latéraux sont surmontés d'une baie de style Renaissance. La nef est à 2 niveaux d'élévation : grandes arcades surmontées de baies romanes ébrasées en plein cintre. La modification, au 13e siècle, des supports d'origine par la mise en place de voûtes d'ogives sur les 6 travées de la nef fait apparaître une alternance de piles fortes et faibles. Le contrebutement de la poussée des voûtes de la nef est assuré par 5 arcs-boutants. Les bas-côtés nord et sud sont composés de 6 travées voûtées d'ogives, éclairées au nord par de petites fenêtres en plein cintre et au sud par de grandes baies en tiers point. Le croisillon nord est éclairé par une baie ogivale de style rayonnant, celui du sud, par une grande baie en tiers point. Le choeur s'élevant sur 2 niveaux est composé d'une travée droite et d'une abside hexagonale, soutenue par 6 piles rondes. L'abside s'ouvre sur un déambulatoire sans chapelle rayonnante. Le chevet est soutenu par 5 arcs-boutants. Le clocher de plan carré se situe à la croisée du transept. L'ensemble de l'église est voûté d'ogives quadripartites, à l'exception du bras sud couvert d'une voûte nervurée appareillée comme la voûte à arêtes doubles : clés pendantes et écussons figuratifs. La nef est couverte d'un toit à longs pans. Le bas-côté et le bras nord sont couverts d'un appentis, le bras sud, d'un toit à longs pans et d'une croupe. Le choeur est couvert d'une croupe polygonale. Le clocher est couvert d'un toit en pavillon. Couverture en tuile mécanique, tuile creuse, ardoise, cuivre, plomb et tôle ondulée.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, sculpture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale ; ornement à forme géométrique ; ornement à forme animale

Description de l'iconographie

Chapiteaux de la croisée du transept du 15e s. : ornés de feuillages ramifiés très denses. Portails latéraux richement sculptés : frise à rinceaux à feuillages, encadrés de colonnes en candélabre et de chapiteaux figuratifs, surmontée de 2 statues d'évangéliste dans une niche sous un dais encadrant la baie. Contreforts sculptés d'arabesques. Gargouilles avec têtes sculptées sous la corniche supérieure du chevet et sur certains contreforts du bas-côté sud. La tour clocher est décorée de pilastres cannelés et de pinacles à crochets.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1862 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'église paroissiale Saint-Alpin a été classée en 1862.

Référence aux objets conservés

IM51001002, IM51001015, IM51001017, IM51000739, IM51000927, IM51001000, IM51001078, IM51000884, IM51000932, IM51000994, IM51001075, IM51001076, IM51001197, IM51000730, IM51000928, IM51001016, IM51000722, IM51000745, IM51000997, IM51000721, IM51000725, IM51000923, IM51001003, IM51001020, IM51000723, IM51000724, IM51000728, IM51000735, IM51000737, IM51000720, IM51000926, IM51000991, IM51001012, IM51001014, IM51001073, IM51001110, IM51001170, IM51000734, IM51000931, IM51001001, IM51001018, IM51001019, IM51001077, IM51000727, IM51000731, IM51000736, IM51000996, IM51001013, IM51001107, IM51001111, IM51000719, IM51000925, IM51000987, IM51000988, IM51001112, IM51001113, IM51001211, IM51000741, IM51000992, IM51000732, IM51000929, IM51000934, IM51000985, IM51000995, IM51000998, IM51001108, IM51000726, IM51000738, IM51000742, IM51000933, IM51000986, IM51000990, IM51000999, IM51000733, IM51000744, IM51000746, IM51000747, IM51000748, IM51000989, IM51000993, IM51001074, IM51000729, IM51000743, IM51000922, IM51001079, IM51001080, IM51001318

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Affectataire de l'édifice

Clergé

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bonnet Claire, Miguel Sandra

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81