Phare du cap Levi (Etablissement de signalisation maritime n° 473/000)

Désignation

Dénomination

Phare

Titre courant

Phare du cap Levi (Etablissement de signalisation maritime n° 473/000)

Localisation

Localisation

Basse-Normandie 50 Fermanville

Aire d'étude

Subdivision de Cherbourg

Lieu-dit

Sur le cap Lévi

Milieu d'implantation

Isolé

Parties non étud

Logement

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Datation en années

1854, 1947

Commentaire historique

Le phare est construit en complément du plan de Rossel de 1825. Il servira de relais entre les phares de La Hague et de Gatteville-Barfleur. Le projet est dressé, en 1850, par l'architecte de l'arrondissement du Nord : J. de Serry. Ce sera " une tour qui devra servir d'amer aux navigateurs pendant le jour et qui sera signalée pendant la nuit par un feu de 4ème ordre varié par des éclats rouges." (devis de 1850). L'estimatif des travaux est de 36 000F. Le premier entrepreneur de l'attribution de février 1854 : Lévêsque sera remplacé en 1856 par un autre : le sieur Baude, car il avait arrêté tous travaux, dès mai 1854, sans doute désappointé par l'ampleur de la tache à effectuer sur ce cap loin de tout. Le procès verbal de réception définitive sera finalement donné le 31 décembre 1858. La tour est détruite en 1944. - juillet 1948 : allumage sur une tour de 28 m de hauteur, quadrangulaire aux faces incurvées, reconstruite en pierre de taille entre le 31 mars 1947 et le 14 juin 1948 selon les plans des architectes Levasseur et Chauliat,

Description

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution

Commentaire description

- Description architecturale : 1er phare : Hauteur au dessus de la mer : 35 m. Taille générale : 31, 70 m Description : Tour carrée en granit gris, accolée par la face Nord, à une demi-tourelle cylindrique de petit diamètre. Encorbellement par consoles assemblées par des arcs et balustrade à dés ajourés. 2e phare : Hauteur au dessus de la mer : 36, 85 m. Taille générale : 28 m. Hauteur focale 26 m. Description : Tour quadrangulaire en granit à faces incurvées formant groupe avec deux bâtiments servant de logements. Couronnement circulaire présentant une façade en carreaux vitrés. Terrain 5605 m - Description technique : 1ère optique : 15 juin 1858 : feu fixe blanc varié de 3 mn/3 mn par des éclats rouges. 3ème ordre. pm focale 0, 25 m. Autres optiques : 20 septembre 1901 : feu à éclats réguliers rouges 5 secondes. Focale 0, 25 m. 1937 : Optique de 4 panneaux au 1/4 focale 0, 25 m. Nouveau phare : 1ère optique : juillet 1948 : feu à éclat rouge toutes les 5 secondes, optique de 4 panneaux au 1/4 focale 0, 25 m. Cuve à mercure : 1901. Combustibles : Huile végétale : 1858. Huile minérale : vers 1875. Vapeur pétrole : 1906. Electrification : 1937. Automatisation : 1975. - Etat actuel : Tour quadrangulaire de granit à faces incurvées. 2 logements et annexes au pied de la tour. Terrain 5605 m2. Lanterne Ø2 m BBT à vitrage cylindrique de un niveau. Escalier en béton. Optique en verre moulé de focale 0, 375 m de 4 panneaux au 1/4 monture aluminium. Cuve BBT Ebor 2200. Lampe Halo 650w. Feu à éclats réguliers rouges 5 sec. Portée 20 milles.

Etat de conservation

Bon état

Protection

Date protection

2009/05/11 : inscrit MH

Statut juridique

Statut de la propriété

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date d'enquête

2001

Crédits

© Ministère de l'équipement, Bureau des phares et balises, © Ministère de la culture, Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire des phares

Dossier

Dossier individuel

Visite guidé

VISMER-PHARES-NORMANDIE ; VISMER-PHARES-FORME-CARRE ; VISMER-PHARES-LOCA-TERRE