Manoir

Désignation

Dénomination de l'édifice

Manoir

Titre courant

Manoir

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Brain-sur-Longuenée

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Segréen

Canton

Lion-d'Angers (Le)

Lieu-dit

Himbaudière (la)

Références cadastrales

1954 A4 639, 642 à 646

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Four à pain, porcherie, étable à vaches, étable à chevaux

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle, 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La mention la plus ancienne date de 1527, époque à laquelle le lieu de la Himbaudière est vendu par Marin de Lourin à Me Charles Marchand, prêtre. Le lieu relève alors de la seigneurie de la Perrière. Le bâtiment actuel a été fortement modifié mais il conserve cependant des éléments pouvant dater du 16e siècle : larges baies encadrées de pierres de taille de tuffeau, baie cintrée avec moulures, escalier en vis en bois. De plus, des éléments sculptés ont été retrouvés dans les maçonneries : l'un d'eux porte la date 1555. Une partie en retour d'équerre date peut-être du 17e siècle et a été remaniée et prolongée au 19e siècle (étable à vaches).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, schiste, grès, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée, 1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier en vis

Commentaire descriptif de l'édifice

La partie la plus ancienne possède un étage carré. Les ouvertures ont été remaniées et restaurées : on remarque cependant les pierres de taille de tuffeau qui encadraient les baies d'origine et la façade postérieure conserve une baie cintrée avec des moulures. A l'intérieur, un escalier en vis en bois dessert la salle haute. La charpente présente des poinçons et faux-entraits avec chanfrein. La panne intermédiaire repose sur le faux-entrait, dans une encoche. Des vestiges d'éléments sculptés ont été retrouvés dans les maçonneries : l'un des éléments représente un cartouche avec la date 1555. Les autres représentent une lyre, une hachette avec des fruits (?). Dans le bâtiment en retour d'équerre est conservée une cheminée avec corbeaux et linteau en bois. Cette partie a été augmentée d'une étable à vaches avec des jours semi-circulaires en briques. Le bâtiment à l'opposé abrite une étable avec une porcherie.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Cartouche ; instrument de musique ; hache

Description de l'iconographie

Vestiges d'éléments sculptés en tuffeau : cartouche, lyre, hache ou serpe (?).

État de conservation (normalisé)

Remanié, restauré, bon état

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Ancien manoir avec escalier en vis, belle charpente et quelques éléments sculptés conservés (baies, décor sculpté).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Conditions d'ouverture au public

Fermé au public

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Steimer Claire

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources 1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70