Église paroissiale Saint-Didier

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Didier

Titre courant

Église paroissiale Saint-Didier

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Brain-sur-Longuenée

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Segréen

Canton

Lion-d'Angers (Le)

Références cadastrales

1954 AB 23

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 19e siècle 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1893, 1903

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Beignet Auguste (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Description historique

L'église actuelle a été construite d'après des plans dressés par A. Beignet en 1893-1894. La réception définitive des travaux a lieu le 22 janvier 1903. La mention la plus ancienne de l'église de Brain date du 16e siècle : en 1580, une petite chapelle est construite au nord pour la famille d'Orvaulx installée à la Beuvrière. Au 17e siècle, l'église connait d'autres modifications : ajout d'une chapelle côté sud (en 1639) , réfection de la porte (1719) , pose de la pierre du choeur (1775). A la Révolution, l'église est incendiée par les Chouans (et non les Républicains). La couverture est réédifiée puis en 1829, le choeur est modifié. Dès 1834, l'église semble être trop exigue pour accueillir l'ensemble des fidèles. En 1835 et 1837 sont donc agrandies les chapelles sud et nord. En 1860, la sacristie nord est construite. Finalement, les défauts de constructions de ces derniers travaux nécessitent l'intervention de Bibard qui consolide les deux chapelles, puis la contribution de l'architecte Beignet pour un nouveau projet. Pour répondre à la contrainte d'espace autour de l'église, il propose un bâtiment de forme octogonale. Il s'agit dans un premier temps d'une reconstruction partielle qui fait disparaître la sacristie mais conserve le choeur. Mais l'état des murs oblige finalement l'architecte à détruire l'ensemble de l'ancienne église pour construire le bâtiment actuel.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, schiste, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan centré

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit polygonal, flèche carrée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église présente un plan octogonal original avec une tour de clocher carrée. L'entrée s'effectue côté sud. Sur ce même côté, un auvent protège la date 1895 inscrite dans une pierre de tuffeau. Au-dessus un bandeau en forme de Z est orné d'une inscription : "Quand la loy des humains/par cry se faict connaistre/Souvenez vous Chrestiens/que Dieu seul parle en maistre" ; au centre du phylactère un bateau et un brin de genet sont sculptés faisant allusion au nom de la commune ("brin sur longue nef"). Au pied du mur, deux pierres de l'ancien pilori sont conservées. L'intérieur est aménagé avec des niches, abritant respectivement à l'est et à l'ouest l'autel et la tribune. Le registre supérieur est doté de verrières dont le remplage en rose ou quadrilobes laisse largement passer la lumière naturelle. Entre chaque niche, des sculptures d'anges soufflant dans des trompettes sont installées sur des colonnes. Séparant le registre des niches et celui des verrières, un bandeau porte l'inscription : AVE MARIA MATER INVIOLATA. L'ensemble est surmonté d'une voûte d'ogives en brique à quartiers rayonnants et nervures multiples.

État de conservation (normalisé)

Bon état

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

2007/01/15 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Inscription par arrêté du 15 janvier 2007

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Le plan polygonal de cette église est original dans la production des églises de la 2e moitié du 19e siècle.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Conditions d'ouverture au public

Ouvert au public, utilisation cultuelle

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Steimer Claire

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70