Hôtel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Titre courant

Hôtel

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Angers ; 4 rue Grille

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Angers intra-muros

Canton

Angers Nord

Lieu-dit

Centre-ville (quartier)

Adresse de l'édifice

Grille (rue) 4

Références cadastrales

1840 K 539, 540, 1980 HK 352, 1999 HK 352

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

15e siècle, 1ère moitié 18e siècle, 2e moitié 18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La façade sur rue du corps de logis droit présente des remplois du 15e siècle, dégagées lors de la dernière restauration des années 1980 : maçonnerie en schiste du premier niveau et baie à moulurations croisées. Cette partie, à l'allure de maison par son pignon sur rue, pourrait être globalement plus ancienne et avoir été récupérée dans un remembrement de parcelles pour constituer ce petit hôtel dans la 2e moitié du 16e siècle, les deux corps semblant deux parties accolées sans conception d'ensemble. L'édifice subit des réaménagements au 18e siècle, baie sur rue et cheminées, dont une à décor sculpté d'époque Louis XVI. La restauration effectuée dans les années 1980 a fait disparaître le mur de clôture en schiste et un petit cabinet en pan de bois, en encorbellement, qui s'y appuyait ; le hourdis initial en torchis a laissé place à un remplissage de briquettes. Cette demeure et la maison mitoyenne, 49 rue Beaurepaire, ont été tardivement rassemblées en une seule propriété avec liaisons intérieures.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Bois, pan de bois, torchis, enduit partiel, schiste, moellon sans chaîne en pierre de taille, appareil mixte, essentage d'ardoise

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble, comble à surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis, noue, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Petit hôtel à deux corps de logis en équerre autour d'une modeste cour antérieure. Il est à deux étages carrés, comble à surcroît pour la partie gauche, étage de comble pour la partie droite. Les élévations visibles sont en pan de bois initialement hourdis en torchis (en briquettes depuis la restauration) sur un premier niveau en schiste pour la partie gauche, sur deux niveaux de schiste pour la partie droite ; les élévations mitoyennes sont en schiste. Un essentage d'ardoise couvre l'élévation latérale en pan de bois de ce dernier corps. Les couvertures sont à longs pans et appentis associés par des noues avec pignon sur rue pour le corps droit, en appentis pour le corps gauche. A l'angle des deux corps se situe la tour d'escalier hors-oeuvre en pan de bois, contenant une vis en bois moulurée.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ordre ionique, pilastre, vase, fruit, animal fabuleux, ornement à forme végétale

Description de l'iconographie

Une cheminée du corps de logis droit présente sur sa hotte, entre deux pilastres cannelés ioniques, un motif de vase rempli de fruits et cantonné de deux animaux ailés en vis-à-vis, au milieu d'ornements végétaux.

Commentaires d'usage régional

Hôtel à cour antérieure (type A).

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1968/07/05 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures (cad. 1980 HK 352) : inscription par arrêté du 5 juillet 1968.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Élévation ; cheminée

Observations concernant la protection de l'édifice

Rare exemple d'hôtel particulier à façade principale en pan de bois, matériau moins noble que la pierre et surtout spécifique des maisons commerçantes. Un autre exemple à proximité (associant maçonnerie de schiste et pan de bois) est à signaler, l'hôtel Sabart place de la Laiterie, dans ce même quartier de la Doutre. D'après l'iconographie ancienne, il en existait d'autres, détruits lors des rénovations successives, dans ce quartier très populaire de la ville ; l'intérêt de ces grands logis rustiques n'en est que plus évident, comme derniers témoins d'une typologie marginale et originale, liée à l'histoire sociale et économique du quartier.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1979

Date de rédaction de la notice

1990

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Letellier-d'Espinose Dominique, Biguet Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70

1/2
Hôtel
Hôtel
© Région Pays de la Loire - Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image