Chapelle de l'aumônerie Saint-Michel-du-Tertre, actuellement église paroissiale Notre-Dame

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle, église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Michel-du-Tertre ; Notre-Dame

Appelation d'usage

Chapelle de l'aumônerie Saint-Michel-du-Tertre

Destination actuelle de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Chapelle de l'aumônerie Saint-Michel-du-Tertre, actuellement église paroissiale Notre-Dame

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Angers ; place Louis-Imbach

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Angers intra-muros

Canton

Angers Centre

Lieu-dit

Centre-ville (quartier)

Adresse de l'édifice

Louis-Imbach (place)

Références cadastrales

1840 H1 359, 1999 BR 207

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 14e siècle, 2e moitié 17e siècle, 2e quart 19e siècle, limite 19e siècle 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1332, 1674, 1843, 1898

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Une chapelle relevant de l'aumônerie Saint-Michel du Tertre est construite vers 1332 sur l'initiative de Jean Dubois, évêque de Dol. En 1621, elle est acquise par les oratoriens (voir couvent de l'Oratoire). Ces derniers font reconstruire le transept et le choeur de 1674 à 1677 : une pierre de fondation fut retrouvée en 1899 sur la face sud du choeur lors du dernier chantier. Le clocher et les sacristies semblent postérieurs au plan de 1689. En 1802 l'église devient paroissiale sous le vocable de Notre-Dame, succédant à celle, voisine, de Saint-Michel-du-Tertre. Elle est fortement remaniée entre 1843 et 1847 par l'architecte François Villers : celui-ci reconstruit la nef dans l'axe du choeur, crée une façade sur la rue Saint-Michel, un porche latéral sur la rue Flore et une chapelle des fonts baptismaux, adossée au flanc sud de la nef. Le projet de reconstruction du clocher est cependant abandonné, l'ensemble des travaux s'effectue sous la conduite de l'entrepreneur François Denou. En 1898, cet édifice est détruit au profit de l'église actuelle. Après une longue période de projets engagés en 1879 concernant le plan du bâtiment, mais aussi son emplacement dans un lourd programme de réaménagement du quartier (avec suppression des halles et du présidial) , la reconstruction s'effectue sur le même site, selon les plans de l'architecte Eugène Beignet et sous la conduite de l'entrepreneur Etienne Martin. Elle s'achève en 1904 sans que soit réalisée la flèche du clocher. L'aménagement des abords, rues limitrophes de l'église, élargissement de la vieille place des Halles, n'est pas effectif avant 1908.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, calcaire, tuffeau, moyen appareil, schiste, moellon, appareil à assises alternées, bossage

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan allongé ; plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, 3 vaisseaux

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, croupe ronde, toit en pavillon, dôme polygonal, lanterneau, toit conique, pignon découvert, noue

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice médiéval : plan allongé, un seul vaisseau, lambris de couvrement sur la nef. Au 17e siècle : plan en croix latine, croisée à fausse voûte d'ogives, choeur à fausse voûte en berceau plein-cintre et cul-de-four. En 1843 : nef couverte d'une fausse voûte identique. En 1898, église à 3 vaisseaux et transept voûtés d'ogives, murs à assises alternées de schiste et de tuffeau, sur soubassement de granite.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, sculpture (étudiée dans la base Palissy), peinture (étudiée dans la base Palissy), vitrail (étudié dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Ordre dorique, ordre corinthien ; ordre ionique, AM ; ornement à forme végétale ; ornement à forme géométrique

Description de l'iconographie

Support : élévations intérieures, support : chapiteaux, support : baies.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

2006/09/01 : inscrit MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Élévation ; vaisseau ; tribune

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1975

Date de rédaction de la notice

1979

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Letellier-d'Espinose Dominique, Biguet Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70

Chapelle de l'aumônerie Saint-Michel-du-Tertre, actuellement église paroissiale Notre-Dame
Chapelle de l'aumônerie Saint-Michel-du-Tertre, actuellement église paroissiale Notre-Dame
© Région Pays de la Loire - Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image