Église paroissiale de Saint-Privat

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Privat

Titre courant

Église paroissiale de Saint-Privat

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lozère (48) ; Saint-Privat-du-Fau

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lozère

Canton

Malzieu-Ville (Le)

Lieu-dit

Saint-Privat-du-Fau

Références cadastrales

2011 B 204

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle (?), 16e siècle (?), 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1888

Commentaires concernant la datation

Date portée

Description historique

Probablement construite au 12e siècle, l'église Saint-Privat dépendait de l'abbaye de Pébrac (Haute-Loire). De l'édifice roman, seul le choeur subsiste (mise en oeuvre en moellons de granite) ; le clcoher-mur, la nef et les chapelles latérales ont été reconstruits après les guerres de Religion sans doute à la fin du 16e siècle (moyen appareil de granite, branches d'ogive à cavets latéraux et pénétration). En 1888 (date portée sur la façade occidentale), l'église a été agrandie d'une travée en direction de l'ouest, le portail latéral a été déplacé et inséré dans la nouvelle façade occidentale, la chapelle latréale méridionale a été reconstruite. Cette dernière camapgne de trvauax est parfaitement identifiable par les traces de taille à la boucharde.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, grand appareil, moellon

Matériaux de la couverture

Schiste en couverture

Typologie de plan

Plan en croix latine

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives ; cul-de-four ; voûte en berceau brisé

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe ronde

Commentaire descriptif de l'édifice

Le toit de la nef est à longs pans et à croupe ronde sur le chevet ; il est couvert de schiste. La nef unique de trois travées est voûtée d'ogives ; elle est bordée de deux chapelles latérales voûtées d'ogives au niveau des deux dernières travées. Le choeur pentagonal, voûté en cul-de-four, est rythmé par des arcatures en plein cintre qui retombent sur des chapiteaux sculptés de palmettes, de feuilles lisses et motifs à enroulement qui se développent sous des volutes. Le chapiteau de l'arc doubleau nord a un tailloir à denticules. Le portail flamboyant, bordé de pinacles, est en arc en anse-de-panier avec une archivolte en accolade ornée de crosses de feuillages. Le clocher-mur, particulièrement développé, s'élève au-dessus de l'arc triomphal sur 3 registres de baies, de quatre, trois et une.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Tête humaine ; ornement végétal ; palmette ; denticule ; entrelacs ; torsade ; volute

Description de l'iconographie

Les chapiteaux sont ornés de décor du registre végétal (plamette, feuilles lisses, motifs à enroulement) et géométrique (entrelacs, torsade, volute), des denticules sont sculptées sur le tailloir d'un chapiteau.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline, Bunoz Céline, Grandjouan Marie-Sylvie

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Languedoc-Roussillon - Service chargé de l'inventaire Espace Capdeville - 417 rue Samuel Morse - 34 000 Montpellier - 04.67.22.86.86

1/6
église paroissiale de Saint-Privat
église paroissiale de Saint-Privat
(c) Conseil départemental de la Lozère
Voir la notice image