POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Église paroissiale Saint-Caprais

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Caprais

Titre courant

Église paroissiale Saint-Caprais

Localisation

Localisation

Occitanie ; 48 ; Prunières

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lozère

Canton

Malzieu-Ville (Le)

Lieu-dit

Prunières

Références cadastrales

2011 A 452

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 12e siècle ; 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1ère moitié 18e siècle

Description historique

L'abbaye de la Chaise-Dieu possédait le prieuré de Prunières au 12e siècle, appartenance confirmée par l'évêque de Mende en 1145. L'église est érigée ensuite en paroisse en 1314. L'église a sans doute été reconstruite au 13e siècle mais dans un style roman (le départ des branches d'ogives de l'abside atteste d'une datation tardive). La construction est homogène et l'église reçut des éléments fortification au 16e siècle. Un retable du 17e siècle a été intégrée au mur de clôture du choeur et un décor a été peint sur les voûtes du choeur au 18e siècle. L'église a été classée Monument Historique le 24 juillet 1920.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite ; moellon ; moyen appareil ; grès ; moellon

Matériaux de la couverture

Schiste en couverture

Typologie de plan

Plan allongé

Typologie du couvrement

Voûte en berceau brisé ; cul-de-four

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe polygonale

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est construite en pierre de taille de granite et de grès rouge ou bigarré ; le toit à longs pans et à coupe polygonale est couvert par du schiste. La nef unique de quatre travées est voûtée en berceau brisé reposant sur des arcs doubleaux ainsi que la travée droite ; l'abside pentagonale est voûtée par un cul-de-four dont le décor peint représente Dieu le Père entouré des quatre Evangélistes. Les chapiteaux des arcs doubleaux, des fenêtres du chevet et de l'abside sont sculptés de motifs végétaux et de boules. Le chevet est souligné par des bandes lombardes. La façade occidentale est clôturée par un clocher-mur à trois arcades, probablement le plus ancien de la Margeride.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture ; sculpture

Indexation iconographique normalisée

Dieu le Père ; saint Luc ; saint Marc ; saint Jean l'Evangéliste ; saint Matthieu ; boule ; ornement végétal

Description de l'iconographie

Le décor peint du cul-de-four représente Dieu Le Père et les 4 Evangelistes ; les chapiteaux sont ornés de motifs végétaux et de boules.

Commentaires d'usage régional

Clocher-peigne

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1920/07/24 : classé MH

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline ; Bunoz Céline ; Grandjouan Marie-Sylvie

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47

1/6