Église paroissiale Saint-Léger

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Léger

Titre courant

Église paroissiale Saint-Léger

Localisation

Localisation

Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Penne-d'Agenais

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Penne-d'Agenais

Lieu-dit

Saint-Léger

Références cadastrales

1830 K1 174, 175, 2003 ZD 6

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cimetière, croix de cimetière, litre

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 12e siècle, 2e moitié 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

13e siècle, 14e siècle (?), limite 15e siècle 16e siècle, 18e siècle, 2e quart 19e siècle, 2e moitié 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Les murs de la nef et du choeur sont romans, datables du milieu du 12e siècle par le décor sculpté. Une première chapelle est construite sur le flanc nord du chevet, au 13e ou 14e siècle. Le portail sud, en arc brisé mouluré en cavet, est datable de la fin du 15e ou du début du 16e siècle. D'après le chanoine Durengues, l'évêque d'Agen autorise en 1662 la construction d'une chapelle latérale ; peut-être s'agit-il de la chapelle nord voûtée d'ogives octopartites. En 1668, Claude Joly signale simplement lors de sa visite pastorale, que le choeur est voûté et qu'il n'y a pas de clocher. Le clocher-pignon date probablement du 18e siècle. La sacristie a été adjointe au sud en 1829. Le cadastre de 1830 montre l'édifice avec ses chapelles nord, son porche et sa sacristie, mais dépourvu de chapelles au sud. Des travaux de restauration sont réalisés au tournant des années 1850-1860, dont témoignent des plaques de tôle peintes au sommet des murs du choeur, portant l'inscription INCEPIT J. BORET (desservant décédé en 1860) et les armoiries de l'évêque Levezou de Vesins. Le voûtement de la nef, la construction de la chapelle sud, ainsi que le percement des baies des chapelles, ont été réalisés durant le 4e quart du 19e siècle. L'extérieur a été restauré vers 1999. Le chemin de croix du cimetière a été érigé en 1877. La croix de cimetière est datée 1884.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre, voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon découvert, croupe ronde, appentis

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église entourée du cimetière est implantée dans la plaine du Boudouyssou. Le portail occidental surmonté d'une rose est inscrit dans une arcature en retrait de la façade, que surmonte un clocher-pignon. Un porche en appentis précède le portail sud. La nef unique de 4 travées est voûtée en berceau plein-cintre. Elle est flanquée de chapelles latérales de 2 travées, voûtées d'ogives à liernes. Le cul-de-four de l'abside du choeur est renforcé de nervures plates. De l'ancienne chapelle sur le flanc nord du choeur, subsiste le départ de la voûte d'ogives, dont les nervures massives sont profilées en amande. Les murs du chevet et de la nef sont en pierre de taille calcaire, les chapelles et la façade occidentale sont en moellon de calcaire blanc et gréseux mêlés.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale, ornement à forme géométrique, ornement à forme animale, ornement : représentation humaine ; tête : homme ; armoiries

Description de l'iconographie

Les modillons du chevet sont sculptés de figures humaines ou animales, de boutons de fleurs, d'ornements géométriques. Une tête d'homme, sans doute un ancien culot sculpté, est utilisé en remploi près de la porte latérale de la chapelle nord. Les traces d'une litre funéraire sont visibles dans l'ancienne chapelle nord. Outre les armoiries de l'évêque d'Agen Levezou de Vesins, 2 autres plaques peintes dans le choeur et sur l'intrados de l'arc-triomphal portent des armoiries non identifiées.

Protection

Référence aux objets conservés

IM47003562, IM47003567, IM47003563, IM47003566, IM47003571, IM47003560, IM47003572, IM47003570, IM47003576, IM47003564, IM47003565, IM47003569, IM47003561, IM47003568, IM47003573, IM47003574, IM47003575

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Beschi Alain

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel