Église paroissiale Notre-Dame

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame

Titre courant

Église paroissiale Notre-Dame

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Hautefage-la-Tour

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Penne-d'Agenais

Références cadastrales

1830 D2 635 ; 2003 D2 991

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 15e siècle 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e moitié 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

D'abord simple chapelle de dévotion élevée sur une fontaine réputée dès le Moyen Age pour ses vertus miraculeuses, Notre-Dame d'Hautefage a été construite vers la fin du 15e siècle, d'après Georges Tholin. Si cette datation semble conforme aux moulurations intérieures (bases de colonne torses notamment) , en revanche, le décor sculpté du portail nord semble plutôt datable du début du 16e siècle, époque de la construction de la tour épiscopale voisine, édifiée pour les della Rovere. La chapelle sud et la sacristie paraissent également plus tardives. Vidée de ses ornements au début des guerres de Religion, l'église devient paroissiale en 1595 par ordonnance de l'évêque Nicolas de Villars qui consacre l'autel en 1598. Elle est décrite en 1632 avec sa fontaine sous l'autel, toute voûtée et flanquée d'une chapelle dédiée à Saint-Louis (ou Saint-Eloi, selon une visite pastorale de 1668). Le presbytère attenant au sud date des 17e et 18e siècles. L'appentis devant l'entrée principale, figurant sur la lithographie publiée dans la Guyenne monumentale, est supprimé en 1866 puis remplacé par l'auvent actuel. Pour parer des mouvements de terrain provoquant des désordres à l'édifice, un contrefort est établi contre le mur pignon ouest vers le milieu du 19e siècle ; le projet de 1871 du directeur des travaux G. Belhomme, proposant de le renforcer et de reconstruire à neuf le pignon, ne paraît pas avoir été réalisé. Cependant, quelques travaux d'amélioration sont mentionnés en 1873, ainsi que des ouvrages d'embellissement en 1877 d'après un devis de l'architecte Adolphe Gilles. Suite à des problèmes de stabilité de la façade occidentale, la canalisation de la source a été améliorée en 1993 ; l'édifice est depuis en cours de restauration.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; pierre de taille ; moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; pignon découvert ; croupe polygonale

Commentaire descriptif de l'édifice

Eglise bâtie en pierre de taille calcaire de moyen appareil. La nef forme un vaisseau rectangulaire de 2 travées voûtées d'ogives, terminé par un chevet à pan-coupés couvert d'une voûte sexpartite. La chapelle sud est voûtée d'ogives. L'ample toiture de tuiles plates, à croupe polygonale et pignon découvert, abrite une charpente à chevrons formant fermes contreventées jusqu'au faîte, avec poinçon, jambettes et aisseliers et un étage de faux-entraits.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; sculpture (étudié dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Vigne, raisin, rinceau, putto, feuillage, armoiries, ange

Description de l'iconographie

Le portail principal est couronné d'un gable fleuronné encadré de pinacles. Les moulures des piédroits sont sculptées de rinceaux de vigne, de feuilles de chou, de branches écotées, ainsi que d'un putto grappillant du raisin. Des armoiries bûchées, vraisemblablement des della Rovere, portées par 2 anges, ornent le tympan. Les chapiteaux intérieurs ont fait l'objet d'une notice dans la base Palissy.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1921/05/17 : classé MH

Référence aux objets conservés

IM47003391 ; IM47003401 ; IM47003393 ; IM47003390 ; IM47003394 ; IM47003395 ; IM47003402 ; IM47003397 ; IM47003396 ; IM47003398 ; IM47003399 ; IM47003400 ; IM47003392

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Charpente

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Beschi Alain

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37