Église paroissiale Saint-Germain

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Germain

Titre courant

Église paroissiale Saint-Germain

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Montayral

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tournon-d'Agenais

Références cadastrales

1831 K1 166 ; 2003 BC 22

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 17e siècle ; 2e quart 19e siècle ; 2e moitié 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1667 ; 1844 ; 1857

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

De l'ancienne église de Montayral ne subsiste plus d'apparent que le bas-côté nord : à une première chapelle consacrée à Notre-Dame du Rosaire, datable de la première moitié du 16e siècle d'après 2 culots sculptés encore en place, faisant le pendant d'une chapelle dédiée à Saint-Blaise mentionnée en 1601, est accolée une nouvelle chapelle "du sieur Cluzel", édifiée en 1667. L'édifice est décrit en 1682 ayant son sanctuaire voûté, une aile voûtée côté nord séparée de la nef par 2 arceaux, une chapelle côté sud et le clocher surmontant l'arc-triomphal. Le plan cadastral de 1831 montre que l'église était attenante avec le presbytère au sud. Sur un devis de l'architecte villeneuvois Jean-Baptiste Delbrel de 1844, le choeur est voûté après exhaussement des murs, l'arc-triomphal et le clocher sont reconstruits par l'entrepreneur fumélois Gabriel Delmas en 1846. En 1857, le curé Jean Ballade fait construire à ses frais la voûte de la nef en remplacement de la fausse-voûte en lambris. Les travaux de construction du bas-côté sud et de la façade occidentale dans le style néo-roman ont homogénéisé l'ensemble à la fin du 19e siècle. L'intérieur a été restauré dans les années 1990.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; pignon découvert ; croupe ; appentis

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église se présente aujourd'hui comme un édifice à vaisseau central voûté en berceau plein-cintre, flanqué de bas-côtés de 2 travées voûtés d'ogives. Un arc-triomphal supportant le clocher-mur sépare la nef du choeur rectangulaire, voûté d'un berceau transversal. Les murs en moellon calcaire sont enduits. La toiture en tuile creuse est à longs pans et pignon découvert sur la nef, à croupes sur le choeur, en appentis sur les bas-côtés.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Feuillage

Description de l'iconographie

2 anciens culots de la chapelle nord sont ornés de feuilles de houx ou de chardon.

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM47003091 ; IM47003092 ; IM47003090

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Beschi Alain

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37